Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports DOSSIER : Le GCO, grand contournement ouest de Strasbourg

Les automobilistes pro-GCO invités à klaxonner sur l'A35 jeudi matin

mercredi 4 juillet 2018 à 17:27 Par Aude Raso, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Ce mouvement se veut spontané. Les automobilistes en faveur du projet de Grand contournement ouest de Strasbourg sont invités à manifester leur soutien en klaxonnant sur l'A35, jeudi matin à 7h45.

Embouteillages sur l'auturoute à Strasbourg (photo d'illustration)
Embouteillages sur l'auturoute à Strasbourg (photo d'illustration) © Maxppp -

Strasbourg, France

Difficile de savoir si cet appel va être suivi. Sur sa page Facebook, l'Automobile Club relaie "une initiative d'automobilistes" visant à klaxonner sur l'autoroute A35, jeudi 5 juillet au matin, à 7h45, afin de manifester son soutien au Grand contournement ouest (GCO) de Strasbourg. Aucun organisateur officiel, mais un mouvement destiné à "exprimer l'avis d'une majorité le plus souvent silencieuse dont la mobilité est entravée chaque jour sur un réseau saturé", toujours selon le post Facebook de l'Automobile Club.

Le chantier du GCO, une autoroute à péage de 24 kilomètres censée désengorger Strasbourg, est censé commencer cet été. Très contesté, mené par la société Arcos, filiale de Vinci, il a reçu le 27 juin un avis défavorable de la commission d'enquête publique pour des raisons environnementales. Cinq mois plus tôt, fin janvier, le gouvernement avait donné son feu vert au démarrage du chantier, en publiant au Journal officiel le décret qui prolonge la déclaration d'utilité publique du GCO.