Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Un contournement pour diminuer les bouchons aux Sorinières

vendredi 22 juillet 2016 à 6:10 Par Hajera Mohammad, France Bleu Loire Océan

Au moins 20.000 véhicules traversent tous les jours les Sorinières,occasionnant des bouchons. La mairie compte beaucoup sur le projet de grand contournement de la ville pour désengorger le trafic.

La mairie des Sorinières compte sur le contournement par l'Ouest pour diminuer les bouchons dans la ville
La mairie des Sorinières compte sur le contournement par l'Ouest pour diminuer les bouchons dans la ville © Radio France - Hajera Mohammad

Les Sorinières, France

Les études sont lancées mais ce grand contournement du bourg par l'Ouest ne verra pas le jour avant 2025. Pour la mairie, il est essentiel. Marie-Christine Rabillé-Frontero, première adjointe en charge de la tranquillité publique explique :  "Aujourd'hui, 20.000 véhiculent passent chaque jour par notre commune. Sans ce contournement, il y en aura 28.000 mais avec on redescend à 18.000".

"On ne peut pas mettre des policiers partout"

Il faut dire que la mairie ne peut pas faire grande chose. Beaucoup d’automobilistes coincés dans les bouchons, sur le périphérique nantais, coupent et font un détour par les Sorinières. "Même le GPS l'indique" affirme Suzanne, une habitante. "Je ne suis pas sereine en traversant,. Ils ne respectent pas tous les 30km/h dans le centre" regrette la dame  Le pire pour elle ce sont les poids-lourds qui circulent alors que c'est interdit. Marie-Christine Rabillé-Frontero le reconnait "même des entreprises locales ne respectent pas les règles. Je suis déjà allée en voir une moi-même pour lui dire de respecter la règle" affirme l'élue. "On ne peut pas mettre des policiers partout. Nous n'avons que deux policiers municipaux".

"Beaucoup de passage, ça veut dire beaucoup de potentiels clients"

Finalement, les plus indulgents avec ces voitures ce sont les commerçants des Sorinières. "C'est un gros potentiel en terme de clientèle. Beaucoup de passage ça veut dire beaucoup de gens qui s'arrêtent pour éventuellement acheter" explique Isabelle, pharmacienne. Mais Yvon, coiffeur, lui s'est habitué aux retards des clients, coincés dans les embouteillages. "Ils m’appellent souvent pour me dire qu'ils seront là cinq ou dix minutes plus tard" explique-t-il.