Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Les camping-cars renvoient les caravanes au garage

dimanche 12 novembre 2017 à 1:16 Par Alexandre Frémont, France Bleu Armorique

Depuis quelques années maintenant, les camping-cars sont de plus en plus présents sur nos routes. Leurs ventes décollent et le Salon qui leur est dédié montre à quel point ils ont la cote. Presque 10 000 personnes cherchent le bon plan au Parc des expositions chaque année

Il y en a pour tous les goûts au Salon des camping-cars au Parc des expositions de Rennes
Il y en a pour tous les goûts au Salon des camping-cars au Parc des expositions de Rennes © Radio France - Alexandre Frémont

Rennes, France

Si vous avez prévu une petite virée pour les prochaines vacances, pourquoi ne pas choisir un camping-car ? Il y en a pour tous les goûts : des petits formats, comme les fourgons ou les vans, des gros, avec des camions de presque sept mètres de long, suréquipés, avec des options qui peuvent faire grimper le prix d'une manière folle, ou encore des combivans, comme les Volkswagen des années 70. Au parc des expositions de Rennes Saint-Jacques depuis plus de 10 ans, le salon des camping-cars, organisé du 9 au 13 novembre, vous permet de trouver celui qui vous convient le mieux.

Plusieurs centaines de personnes étaient déjà présents ce samedi matin pour trouver la perle rare  - Radio France
Plusieurs centaines de personnes étaient déjà présents ce samedi matin pour trouver la perle rare © Radio France - Alexandre Frémont

On croise dans le salon Patrick et Michelle, deux retraités qui cherchent avant tout la liberté : "Nous avons testé les chambres d'hôtes, qui sont très sympa mais nous ne pouvons pas tout faire là-bas. Par exemple, nous sommes obligés d'aller au restaurant, ou d'attendre le matin pour prendre le petit-déjeuner" détaille Patrick. Alors, ils sont là pour se faire une idée et peut-être craquer sur un modèle. Celui sur le lequel ils lorgnent coûte quand-même presque 60 000 euros.

Les retraités et les familles à l'assaut des camping-cars

Ces prix peuvent freiner certains clients pour acheter du neuf, qui se rabattent sur l'occasion. Au Salon, il y a justement un coin dédié aux véhicules d'occasion. Jean-Paul et sa femme Jeannine notent les informations d'un fourgon. "C'est plus pratique, sourit Jean-Paul. Autant pour conduire que pour se faire un petit week-end en amoureux sans trop s'organiser. On peut rouler, sans vraie destination et s'arrêter où on veut si le paysage nous plait". Mais le couple de retraités se rend compte que le prix des véhicules d'occasions sont les mêmes, ou presque, que ceux du neuf.

En France, plus de 22 000 exemplaires sont vendus par an et si on a l'impression que ce sont surtout des personnes âgées qui achète ce type de véhicule, détrompez-vous, les familles aussi s'y intéressent.

Maintenant les fourgons sont ultras équipés  - Radio France
Maintenant les fourgons sont ultras équipés © Radio France - Alexandre Frémont

On croise Fabrice et sa femme, accompagnés de leurs trois enfants. Eux sont encore jeunes et ne s'intéressent pas vraiment aux camping-cars mais ont les yeux qui brillent en voyant tous ces gadgets dans l'habitacle des véhicules. "Avec un autre couple d'amis on est tenté par ce type de voyage. En fourgon, avec la famille et ne pas se prendre la tête avec les horaires, c'est ça la vraie vie", clame-t-il. Le couple se met comme limite de budget 50 000 euros, ce qui est un beau plafond tout de même.

Même dans un fourgon de ce type, tous les équipements sont présents et on peut partir en vadrouille - Radio France
Même dans un fourgon de ce type, tous les équipements sont présents et on peut partir en vadrouille © Radio France - Alexandre Frémont

Ricardo Gendron, directeur général du groupe Bonjour Caravaning, explique ce boom des ventes des camping-cars : "C'est facile, on peut vite partir en vacances sans rien vraiment préparer. Un week-end sur un coup de tête, on prépare deux ou trois affaires, de la nourriture et hop on est déjà sur la route et on peut s'arrêter où on veut". Il continue : "Les Bretons sont ceux qui achète le plus de camping-car puisque ils représente plus de 10% des parts du marché, soit plus de 2 000 véhicules. Ils ont toujours été très voyageurs je pense, c'est dans leur gènes". Mais comment expliquer que les caravanes aient disparues de la circulation? Ricardo Gendron a la réponse. "Aujourd'hui, on veut tout le confort dans un seul véhicule. On veut circuler, manger et dormir dans un seul endroit pour aller plus facilement en vacances".

Chaque année, ce sont près de 10 000 personnes qui viennent chercher leur bonheur dans cette foire aux camping-cars.