Transports

Les centres régionaux de Bison Futé vont fermer en mai

Par Clémence Gourdon, France Bleu Paris Région et France Bleu mercredi 20 janvier 2016 à 17:01

Bison Futé a été créé en 1976, après les bouchons historiques de l'été précédent
Bison Futé a été créé en 1976, après les bouchons historiques de l'été précédent © Maxppp

Dans le cadre de la réorganisation de Bison Futé, les sept centres régionaux d'information et de coordination routière (Cricr) vont fermer au mois de mai. Ce service existait depuis les années 70.

L'UNSA police a annoncé ce mercredi la fermeture des sept Centre Régionaux d'Information et de Coordination Routière (CRICR), prévue pour le mois de mai, dans le cadre de la réorganisation de Bison Futé.

Le syndicat de police demande un "accompagnement social individualisé" pour la centaine de policiers et gendarmes qui y travaillent. L'été dernier déjà, les syndicats s'inquiétaient quant à la qualité du service d'information routière, qui risquait d'être dégradé par ces réorganisations. 

Créés dans les années 70, le CNIR (Centre National d'Information Routière) et les CRICR qui ont suivi dans sept régions (implantés à Villeneuve-d'Ascq, Metz, Rennes, Bordeaux, Lyon, Marseille et Créteil), informent depuis 40 ans les Français sur l'état de la circulation.

Ces réorganisations répondent à un objectif du ministère de l'Écologie et du Développement Durable, dont dépend le secrétariat d'État aux Transports, de moderniser l'information routière.