Transports

Les cyclistes et les piétons sont-ils assez protégés à Saint-Étienne ?

Par Martin Cotta, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 19 juin 2017 à 4:54

L'association Ocivélo rassemble 500 adhérents à Saint-Étienne
L'association Ocivélo rassemble 500 adhérents à Saint-Étienne © Maxppp - Maxppp

L'association Ocivélo appelle à manifester devant l'hôtel de ville de Saint-Étienne. Depuis le début de l'année un enfant et un cycliste sont morts dans le centre ville, à chaque fois renversé par une voiture.

Les cyclistes et les piétons sont-ils assez en sécurité à Saint-Étienne ? Non répond l'association Ocivélo, rassemblant 500 cyclistes et usagers des modes de transport doux dans la ville. Après la mort d'un enfant de 9 ans en janvier, renversé boulevard Karl Marx par une voiture, et la mort en avril d'un cycliste boulevard Fraissinette, les usagers se rassemblent ce lundi à 17 heures place de l'Hôtel de Ville.

"Il y a beaucoup de quartiers et rues qui sont trop larges"

Le cortège ira ensuite jusqu’à la mairie annexe La Métare, boulevard Fraissinette. Ocivélo souhaite que la mairie de Saint-Étienne créée plus de pistes cyclables et sécurisent certains axes de la ville. Florent Missemer, le président de l'association et Michel Fuche un habitant de la Méthare raconte leurs difficultés à circuler en vélo au quotidien. "Il y a beaucoup de quartiers et rues qui sont trop larges" explique le premier. "On roule trop vite, on ne fait pas attention aux usagers, on se gare partout et notamment sur les bandes cyclables. Donc il y a un manque de respect et de place pour les cyclistes et les piétons. Nous militons pour la réduction de la vitesse à 30 kilomètres à l'heure dans toute la ville de Saint-Étienne, exception faite pour les axes pénétrants où là la vitesse doit être de 50km/h" termine le président d'Ocivélo.

"Nous militons pour la réduction de la vitesse à 30 kilomètres à l'heure dans toute la ville de Saint-Étienne - Le président d'Ocivélo

Michel Fuche enfourche son vélo tous les jours. L'homme habite le quartier de La Métare. Et tous les jours c'est la galère. "Soit une voiture va tourner devant vous, sans se préoccuper de vous. Donc si vous ne vous arrêtez pas c'est la collision. L'autre cas de figure c'est lorsque une automobile arrive dans le même sens que vous, elle double mais à ce moment-là vous vous retrouvez face à la portière de la voiture. C'est un manque d'habitude de prise en compte des autres modes de circulation. Finalement, nous sommes obligés de faire attention pour deux. D'abord pour soi et puis pour l'autre qui devrait normalement vous prêter attention" explique ce cycliste stéphanois.

Florent Missemer et Michel Fuche militent pour une vitesse unique à 30km/h dans le centre ville de Saint-Étienne - Radio France
Florent Missemer et Michel Fuche militent pour une vitesse unique à 30km/h dans le centre ville de Saint-Étienne © Radio France - Martin Cotta