Transports

Les déplacements en Corse passés au crible

Par Patrick Rossi et Marion Galland, France Bleu RCFM mercredi 5 octobre 2016 à 8:25

Les déplacements des insulaires au coeur d'une enquête
Les déplacements des insulaires au coeur d'une enquête

Quels déplacements ? Par quels moyens ? A quelles fréquences ? La Corse analyse la mobilité quotidienne de sa population. Une première enquête est mise en œuvre autour des grandes agglomérations de Bastia et d’Ajaccio.

C’est une première en Corse. Les déplacements des insulaires vont être examinés avec minutie durant les prochains mois. L’enquête, mise en œuvre par la Collectivité Territoriale de Corse, les deux départements, les communautés d’agglomération de Bastia et d’Ajaccio et l’Etat (DREAL), vise à recenser tous les modes de déplacements afin d’améliorer la mobilité de demain dans l’île. L’objectif est de recueillir et de suivre l’évolution des pratiques et des habitudes de déplacements quotidiens (voiture, transports en commun, covoiturage, vélo etc..) connaitre l’opinion des habitants sur leur déplacements, pour mieux organiser le système de transport (infrastructures, aménagement etc..). Ceci permettra donc aux communes, ou aux Etablissements Publics de Coopération Intercommunale auxquels a été transférée la compétence « organisation de la mobilité », de mieux appréhender et donc de mieux planifier et gérer la mobilité sur son territoire.

Philippe Istria, chef du département observation du foncier à l'agence de l'urbanisme

Une enquête bien perçue

Il est 17 heures, ce mardi 4 octobre, au pied du col de San Bastiano, dans la région ajaccienne, les automobilistes sont détournés vers un barrage routier pour le moins particulier. Ici pas de radar, pas d'éthylotest, ni même de gendarmes. Les automobilistes ont affaire à des employés de l'agence de l'urbanisme, gilet jaune sur les épaules, armés d'un boitier électronique pour entrer les réponses à quelques petites questions. D'où venez-vous ? Où allez-vous ? A quelles fréquences effectuez-vous ce trajet ? Un questionnaire parfois surprenant pour les usagers de la route. Mais la démarche est plutôt bien comprise.

L'enquête mise en oeuvre est plutôt bien perçue par les automobilistes

La première partie de cette opération appelée enquête–cordon véhicules légers aura lieu le 4, 6 et 11 et 13 octobre 2016 autour des deux agglomérations d’Ajaccio et Bastia. L'opération sera complétée par une enquête téléphonique qui se déroulera, elle, au mois de novembre.

Partager sur :