Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Les difficiles déplacements des handicapés dans la Métropole Aix Marseille Provence

dimanche 21 octobre 2018 à 18:24 Par Philippe Boccara, France Bleu Provence

Marre des difficultés pour se déplacer ! Plusieurs dizaines de personnes à mobilité réduite ont manifesté sur leur fauteuil roulant en fin de semaine dernière sur le Vieux-Port à Marseille.

Les manifestants sur le Vieux Port de Marseille.
Les manifestants sur le Vieux Port de Marseille. © Radio France - Philippe BOCCARA

Marseille, France

Un mouvement pour souligner une nouvelle fois les carences de la deuxième ville de France en matière d’accessibilité pour les handicapés. Un mouvement pour dénoncer aussi des difficultés dans le service des transports des handicapés de la métropole, Mobi Métropole. Cette  année au total plus de 150.000 transports seront effectués, seulement 4.000 en 2011. 

Lorsque tout va bien, avec ce service à la carte géré par la RTM un mini bus de plusieurs places vient chercher la personne et la ramène, cela après prise de rendez-vous en avance .Visiblement depuis plusieurs mois, rien ne va plus selon les manifestants. Les handicapés dénoncent des prises en charge annulées régulièrement ou encore des déplacements dans des véhicules vétustes, certains emploient le nom de bétaillère. La métropole reconnait des ratés notamment à cause de plusieurs centaines de demandes annulées et donc une désorganisation du service. Elle affirme  que dans les années à venir grâce à des investissements importants, le retard sera rattrapé. Cette année 6 millions d’euros seront consacrés à ce service à la carte pour les personnes handicapées.

Marseille, notamment paie la conséquence directe de l’absence de prise en considération dès la création du métro  en 1977 des besoins des personnes  handicapées. Impossible pour elles d’utiliser le réseau souterrain dans sa quasi-totalité. Le tramway leur est accessible, cependant ses lignes desservent un territoire restreint.

En 2016 Marseille était 83e sur 96 dans le classement de l’accessibilité, Toulon 45e. La loi sur le handicap de 2005 précise que les transports en commun devaient être accessibles à tous en 2015.