Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les élus de la communauté de l'Auxerrois votent à l'unanimité pour la poursuite du projet hydrogène

-
Par , France Bleu Auxerre

Initié par l'ancienne majorité, le projet hydrogène qui comprend l'achat de cinq bus et la construction d'une station de production sur Auxerre a été voté jeudi à l'unanimité lors du conseil communautaire qui se tenait à Auxerrexpo.

Crescent Marault président de la communauté d'agglomération de l'auxerrois
Crescent Marault président de la communauté d'agglomération de l'auxerrois © Radio France - Thierry Boulant

C'est un projet ambitieux, et il y a un risque financier a rappelé Crescent Marault, le président de la communauté d'agglomération de l'Auxerrois. Mais même en sachant cela , les élus ont voté pour la poursuite du dossier hydrogène.

Les cinq bus ont déjà été commandés par la communauté de l'auxerrois.  Pour un coût de 3 millions 700 000 euros dont près de la moitié est financé par des fonds régionaux et européens. Un premier bus sera livré en décembre, quatre autres en septembre 2021.  Quant à la station de production d'hydrogène qui sera construite près de la gare, elle devrait être opérationnelle également dans un an. C'est Hynamics, une filiale d'EDF qui a été désignée pour sa construction près de la gare d'Auxerre. 

La station de production d'hydrogène bénéficiera de subvention de la région , de l'état , mais devrait quand même couter cher à la communauté de l'auxerrois.  Crescent Marrault  entend donc développer un véritable pôle hydrogène en lien, dans un premier temps avec les transports. "Les bus donc, mais aussi les transports routiers, ferroviaires. Il y a même le vélo à hydrogène aujourd'hui, donc pourquoi pas à Auxerre un vélo à hydrogène."  

Un pôle hydrogène est envisagé avec des start-ups en lien avec les nouvelles technologies et une formation d'apprentis pour assurer la maintenance des véhicules

Mais pour que le projet soit viable ajoute Crescent Marraut, l'idée c'est  aussi d'avoir sur place des entreprises en lien avec l'hydrogène. "Développer des start-ups, les compétences en lien avec ces nouvelles technologies, ces nouveaux métiers, ces nouveaux besoins. A Nevers , il y a un lycée technique qui forme déjà des apprentis à faire de la maintenance, sur des véhicules à hydrogène. Donc j'aimerais qu'à Auxerre on ait la même chose. Ce serait intéressant d'aller jusqu'à la formation." 

Avant le vote du projet hydrogène, le débat d'orientation budgétaire a été présenté lors du conseil communautaire qui se tenait à Auxerrexpo.  Un budget resserré en raison de la crise sanitaire. Mais les impôts ne devraient pas augmenter.  Le budget pour 2021 de la communauté de l'Auxerrois sera examiné le 17 décembre prochain.      

Choix de la station

À venir dansDanssecondess