Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Des élus de Seine-Saint-Denis appellent à un rassemblement après la prolongation des travaux du tram T4

-
Par , France Bleu Paris

Plusieurs élus des villes desservies par le T4 appellent à manifester le 6 mai prochain pour dénoncer le retard des travaux sur ce tramway. La circulation qui devait redémarrer début mai, ne reprendra pas avant septembre.

Bus de substitution du T4 à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, le 24 avril 2019
Bus de substitution du T4 à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, le 24 avril 2019 © Radio France - Hajera Mohammad

Aulnay-sous-Bois, France

Le tramway T4 relie Bondy à Aulnay-sous-Bois et dessert plusieurs autres villes de Seine-Saint-Denis. Sa circulation est interrompue depuis début mars pour cause de travaux. La SNCF créé un nouveau branchement qui doit permettre de desservir également, d'ici la fin de l'année, les villes de Clichy-sous-Bois et Montfermeil. Les tram-trains rouler de nouveau à partir du 6 mai prochain, mais finalement ils resteront à l'arrêt jusqu'en septembre

Les travaux prennent du retard

Les élus ont appris la mauvaise nouvelle, début avril, dans un courrier envoyé par le directeur général du réseau SNCF Transilien. Alain Krakovitch explique que des difficultés techniques ont été rencontrées pendant les travaux, des difficultés "de mise au point du nouveau système de signalisation" et que ce nouveau dispositif nécessite "d'importantes séquences d'essais, de certification, d'homologation, puis de validation par l'autorité française de sécurité ferroviaire". 

Aucun tram avant septembre

Résultat : la circulation des tram restera interrompue en mai et en juin. Sachant qu'il était déjà prévu de la couper en juillet et août, cela fera au total quatre mois d'interruption pour les 35 000 usagers quotidiens du T4. 

Depuis début mai, Maxime, jeune apprenti de 16 ans, prend les bus de substitutions qui passent toutes les 6 à 8 minutes (8 à 15 minutes en heures creuses) à Aulnay-sous-Bois, pour se rendre à son centre de formation à Villepinte (après une correspondance en RER). "Les bus sont plutôt à l'heure, mais les trajets sont rallongés de 30 minutes voir une heure à cause des bouchons", explique-t-il. 

Mélanie, elle non plus n'est pas fan de ces bus, question de confort : "ils sont toujours blindés", déplore la jeune femme. Eugénie, elle, réduit ses sorties à Paris: "Ça me fatigue d'avance de savoir que je vais prendre le bus", affirme la maman.

Des élus en colère

Des agents sont présents en gare pour guider les voyageurs, mais pour Alain Ramadier, ce n'est pas suffisant. Le député LR de Seine-Saint-Denis, conseiller municipal d'Aulnay-sous-Bois, a écrit une lettre au directeur du Réseau Transilien pour lui réclamer des précisions sur le retard du chantier. "On nous explique qu'il y a des mises aux normes, des nécessités d'homologation et de certification... J'ai du mal à comprendre que ce ne soit prévu initialement dans les travaux", déclare l'élu.

Un rassemblement le 6 mai 

Comme la maire des Pavillons-sous-Bois, le député demande à la SNCF de faire un geste commercial pour les usagers, de prévoir un remboursement "dans la mesure où le service n'est pas à la hauteur de ce qu'il doit être". Alain Ramadier et plusieurs élus appellent à se rassembler le lundi 6 mai à 7h30 à la gare de Gargan (Livry-Gargan) pour réclamer des garanties à la SNCF. Certains craignent que la circulation ne reprenne pas en septembre. 

Choix de la station

France Bleu