Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Les enquêtes se poursuivent après le déraillement d'un TGV vendredi à la gare Saint-Charles à Marseille

dimanche 26 août 2018 à 21:59 Par Thibault Maisonneuve et Sarah Cozzolino, France Bleu Provence et France Bleu

Trois enquêtes ont été ouvertes pour déterminer les raisons du déraillement à faible allure d'un TGV en provenance de Paris, vendredi soir à la gare Saint-Charles de Marseille. Si le trafic des TGV doit être normal ce lundi, celui des TER sera perturbé jusqu'à vendredi.

Les opérations de relevage progressent conformément à ce qui était prévu, indique la SNCF
Les opérations de relevage progressent conformément à ce qui était prévu, indique la SNCF © Radio France - Sarah Cozzolino

Marseille, France

Trois enquêtes se poursuivaient dimanche soir à Marseille (Bouches-du-Rhône) "pour déterminer les causes du déraillement" du TGV 6045 parti à 14 h 37 de Paris vendredi et qui est « sorti des voies » à l’entrée de la gare Saint-Charles avant 18 heures.  

La piste d'un acte de malveillance semble écartée

Une enquête une interne à la SNCF, une judiciaire et une du Bureau d'enquête sur les accidents de transport terrestre (BEA-TT) ont été ouvertes. Les hypothèses d'un sabotage ou d'un acte terroriste semblent écartées. « Aucun élément qui caractériserait un éventuel acte de malveillance n'a pour l'heure été recueilli », a indiqué à l'Agence France Presse (AFP) le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux.

Selon la SNCF, une personne dit avoir vu une pièce mécanique se détacher du TGV mais il ne s'agit que d'un seul témoin et cette déclaration était prise avec prudence. Selon la GCT Cheminot, il était également possible qu'un rail ait cassé. Selon le syndicat, ce déraillement pose la question de la surexploitation de la gare Saint-Charles et de la nécessité de moderniser les infrastructures.

Les opérations de relevage se poursuivent

Les équipes techniques de la SNCF se sont relayées tout le week-end pour remettre dans l'axe de la voie le TGV. Dimanche, des personnels ont  été appelés en renfort de Nîmes et de Lyon afin de mener à bien cette opération de relevage qui a mobilisé 30 agents

Les  opérations de relevage du TGV, engagées samedi à  4h du matin, "progressent conformément à ce qui était prévu", précise la SNCF. Une fois que cette opération sera terminée, "des travaux de remise en état des voies devront être réalisés".

Circulation normale des TGV selon la SNCF

Selon la SNCF, la circulation des TGV, Ouigo et Intercités au départ et à l'arrivée de la  gare Saint-Charles de Marseille (Bouches-du-Rhône) sera normale ce lundi. Seuls  les TGV desservant Nice et Toulon "effectuent un arrêt commercial en  gare de Marseille Blancarde en lieu et place de la gare de Marseille  Saint-Charles".

Trafic TER très perturbé jusqu'à vendredi

En revanche, pour les TER de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, le trafic restera perturbé, à cause d'une réduction des voies disponible en gare Saint-Charles. La SNCF réaffirme que "le retour à la normale du trafic régional est prévu vendredi matin".