Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Les facteurs de Haute-Vienne sceptiques sur l'expérimentation en cours dans des gares SNCF

-
Par , France Bleu Limousin

Les facteurs vont-ils bientôt contrôler l'état des petites gares ? Une expérimentation est en cours dans les Hauts-de-France. En Haute-Vienne, le projet laisse sceptique.

Les facteurs pourraient bientôt vérifier l'état de petites gares pendant leur tournée.
Les facteurs pourraient bientôt vérifier l'état de petites gares pendant leur tournée. © Radio France - Willy Moreau

Limousin, France

"Le métier de facteur, ce n'est pas d'aller faire de la surveillance", regrette Serge Pagnon, délégué CGT de la poste en Haute-Vienne. Après la révélation d'une expérimentation en cours dans plusieurs gares des Hauts-de-France, ce facteur à Bonnac-la-Côte, au Nord de Limoges, ne cache pas son scepticisme. 

Vérifier l'état des gares

L'idée est de confier aux facteurs la surveillance de petites gares pendant leur tournée. "On nous demande déjà de veiller sur nos parents, de porter des repas, de relever les compteurs de gaz, s'agace Serge Pagnon. Certains facteurs ont déjà du mal à faire toutes les tâches qu'on leur demande dans le temps qui leur est attribué. Si en plus, on doit surveiller les gares, ce n'est pas possible !"

Combien de gares seraient concernées en Haute-Vienne et en Corrèze ? Beaucoup, selon le syndicat Sud-Rail qui évoque jusqu'à 2.000 gares touchées sur toute la France. Impossible d'avancer un nombre, répond la SNCF. Reste que les agents ferroviaires s'inquiètent également de cette attribution de compétence. 

Des expérimentations à venir

Sylvain Bongrand est cheminot à Limoges. Il fait partie du syndicat Sud-Rail et il ne comprend pas cette nouvelle expérimentation : "On pense déjà aux facteurs qui ont de plus en plus de tâches à faire. Et puis, nos agents sont formés sur la sécurité, pour savoir si une gare est correcte pour l’accueil des voyageurs mais aussi pour la circulation des voyageurs."

Les facteurs seront-ils formés à vérifier l'état des rails ? Se contenteront-ils de contrôler les infrastructures basiques tels que les abris ou les tableaux d'affichage. En tout cas, en Haute-Vienne, les postiers n'ont pas envie d'avoir une compétence supplémentaire. Les agents SNCF, eux, craignent qu'on leur en retire une.

La SNCF doit rendre public les résultats de cette expérimentation au cours du premier trimestre 2019.

Choix de la station

France Bleu