Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Ile-de-France : l'usage de la voiture recule, une première depuis l'après-guerre

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Les déplacements en voiture ont diminué de 5% entre 2010 et 2018. Concernant les deux roues motorisés, la baisse est de 25% selon une étude menée par Île-de-France Mobilités (IDFM) et révélée ce mercredi.

Mais toujours autant de circulation sur le périphérique parisien.
Mais toujours autant de circulation sur le périphérique parisien. © Radio France - Emilie Defay

Île-de-France, France

Une première depuis l'après-guerre. De plus en plus de Franciliens ont laissé la voiture au garage pour leurs déplacements quotidiens selon l'Enquête Globale Transports (EGT) diligentée par Île-de-France Mobilités (ex-STIF). Actuellement, un Francilien parcourt 18 kilomètres par jour en moyenne pour un temps de trajet d'1 heure 30.

Moins de voitures, scooters et motos.

7.000 résidents franciliens ont été interrogés entre 2018 et ce début d'année 2019 sur l'usage des véhicules motorisés. Les résultats montrent que la tendance est à la baisse concernant la voiture (5% de réduction) et les motos ou scooters (-25%) alors que l'étude recense 43 millions de déplacements depuis 2010, soit une hausse de 5%.

La recrudescence des déplacements s'explique par la croissance de la population dans la région parisienne avec 12,1 millions d'habitants d'après le dernier recensement de la population. 

Une tendance qui touche aussi bien la petite couronne que la grande couronne tant en milieu urbain que rural.

Les Franciliens usent leurs souliers et pédalent à vélo.

Les Franciliens marchent beaucoup et cela représente 17 millions de trajets à pied (sur 43 millions de déplacements), une augmentation de 9% par rapport à 2010. Logiquement, ce sont les transports en commun qui en bénéficient avec 9,4 millions de déplacements en métro, bus ou encore tramway, également en hausse de 14%.

Quant à l'usage du vélo, il connait un bond conséquent (+30%) avec 840.000 mouvements journaliers enregistrés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu