Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Limitation à 80km/h : opération de sensibilisation des gendarmes de la Marne

jeudi 28 juin 2018 à 20:19 Par Philippe Rey-Gorez, France Bleu Champagne-Ardenne

Avant de sévir, il faut informer : ces derniers jours, dans la Marne, les gendarmes ont multiplié les opérations de sensibilisation sur la limitation à 80 km/h sur les routes secondaires sans séparateur central. La mesure entre en application ce dimanche 1er juillet.

Distribution de flyers
Distribution de flyers © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Marne, France

Un gros changement d'habitude, pour les automobilistes, et il a lieu dans la nuit de samedi à dimanche 1er juillet :  la vitesse va être limitée à 80Km/ sur les routes secondaires sans séparateur central. 

Depuis quelques semaines, partout en France, les gendarmes mènent des opérations de sensibilisation. Distribution de flyers, rappel de la règle. Dans la Marne, ils étaient ce jeudi sur la D3, à l’Epine, près de Châlons-en-Champagne. 

Attention au passage à 80 km/h ! - Radio France
Attention au passage à 80 km/h ! © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Dans la Marne et dans les Ardennes, environ 6 500 kilomètres de routes sont concernés. Le but du gouvernement, et en particulier du premier ministre, qui s'est battu pour que cette mesure soit mise en place, est de diminuer le nombre de tués et de blessés graves.

Dans la Marne, il y a eu 22 tués depuis le début de l'année, dont 18 sur les routes secondaires. L'année dernière, sur la même période, le chiffre était de 13 morts.

  Nous sommes donc invités à lever le pied.  Un peu plus qu'invités d'ailleurs, puisque en cas de dépassement, ce sera le PV…    

On ne peut pas dire que les automobilistes soient enthousiastes.  Beaucoup se disent inquiets. Ils estiment que respecter la limitation de vitesse va être compliqué.   Et puis, on le sait, l'utilité de la mesure est très contestée.  Le capitaine Nicolas Bossy, commandant de l'escadron départemental de sécurité routière, n'a aucun doute sur la question :« en baissant la vitesse globale sur les routes, les conséquences des accidents seront moins graves. Il y aura moins de morts. Or, le département de la Marne est tristement touché depuis le début de l’année. 

Le capitaine Bossy - Radio France
Le capitaine Bossy © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Un changement utile ou pas, ce sera facile à mesurer. Le gouvernement a indiqué que la mesure est appliquée à titre expérimental. Le bilan sera fait dans 2 ans.