Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Les gendarmes vigilants sur les transports scolaires

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Les gendarmes du Calvados se déplacent devant les collèges et lycées pour rappeler des règles de sécurité. En particulier le port de la ceinture de sécurité dans les cars scolaires. Un non-respect peut se traduire par une amende de 90 euros.

Les gendarmes vont à la rencontre des collégiens et lycéens à bord des cars de ramassage scolaire. Ici à Ouistreham
Les gendarmes vont à la rencontre des collégiens et lycéens à bord des cars de ramassage scolaire. Ici à Ouistreham © Radio France - Didier Charpin

Calvados, France

Depuis le 2 septembre les cars scolaires sillonnent à nouveau les routes. Avec à bord de nouveaux « clients » : ceux qui sont entrés au collège ou au lycée et qui découvrent les trajets en transports collectifs.

« Il faut rappeler les règles de sécurité » précise le chef d’escadron Arnaud Durussel, commandant de l'escadron de sécurité routière du Calvados. « Surtout pour _le port de la ceinture de sécurité_, en général bien respecté par les élèves dans un véhicule privé avec les parents, mais malheureusement ce n’est pas toujours le cas dans les transports scolaires ». En cause : le chahut et la volonté de certains adolescents de changer de place pendant le trajet.

Gare à l'amende.....

Les gendarmes se sont invités ce mardi devant le collège Jean Monnet à Ouistreham400 élèves empruntent chaque jour les ramassages scolaires. Les militaires sont montés dans les véhicules pour brièvement rappeler que le port de cette ceinture est obligatoire pour tous les passagers. En cas d’infraction, l’élève se verrait remettre une amende de 90 euros. « Les parents ne seraient pas content » observe à demi-mot l’un des passagers. Un autre se dit irréprochable, mais il voit des copains négliger la ceinture. « Oui ça m’arrive quand je suis pressé d'allumer mon téléphone» admet l’un des collégiens de troisième. Derrière son volant Christophe, le chauffeur, confirme : «  Parfois dans le rétro j’en vois se lever pour aller voir un copain assit plus loin. Je fais un rappel à l’ordre mais ce n’est pas simple. Surtout que je dois surtout me concentrer sur ma conduite ».

D'ici à la fin du mois de septembre les gendarmes vont multiplier ce type d'opérations. Soit le matin à l'arrivée au collège soit le soir au moment du retour à la maison. 

Choix de la station

France Bleu