Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Les habitants du nord de la Vienne manifestent contre la LGV

dimanche 10 juin 2018 à 5:13 Par Manon Vautier-Chollet, France Bleu Poitou et France Bleu Touraine

Les habitants du nord de la Vienne se sont rassemblés samedi 9 juin à Saint-Genest-d'Ambière pour protester contre les nuisances sonores et visuelles de la LGV. Un amendement est étudié lundi en commission paritaire pour modifier les mesures de bruit.

La manifestation a réuni une petite centaine de personnes.
La manifestation a réuni une petite centaine de personnes. © Radio France - Manon Vautier-Chollet

C'est à l'initiative de l'association contre les nuisances sonores de la LGV Nord Vienne qu'une petite centaine de personnes se sont rassemblées samedi matin à Saint-Genest-d'Ambière. L'objectif : protester contre les nuisances et demander de nouvelles modalités de mesure du son. Quelques habitants d'Indre-et-Loire et de Charente sont venus les soutenir.

Un amendement étudié lundi en commission paritaire

Au milieu des témoignages de "l'enfer" que vivent les riverains de la LGV, un petit espoir reste. Car le Sénat a voté un amendement demandant la modification des mesures de bruit de la LGV, amendement étudié en commission paritaire ce lundi. Si il est définitivement voté, il pourrait par exemple obliger les trains à ralentir.

Les habitants attendent les résultats des mesures de bruit de la LGV. - Radio France
Les habitants attendent les résultats des mesures de bruit de la LGV. © Radio France - Manon Vautier-Chollet

En attendant, les habitants continuent de protester contre ces nuisances, et demandent à ce que les mesures de bruit de la LGV Paris-Bordeaux soient calculées au moment où le train passe, et non en moyenne sur la journée. "C'est parfois infernal" témoigne une habitante. _"Le soleil est de retour, mais on ne pense même pas à la terrasse_", ajoute un autre.