Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Débat autour des horaires de la ligne ferroviaire Belfort-Delle

mercredi 5 décembre 2018 à 17:51 Par Emilie Pou, France Bleu Belfort-Montbéliard

Elle n'est pas encore ouverte que déjà elle crée la polémique.Ce jeudi a lieu l'inauguration de la ligne ferroviaire Belfort-Delle sur fond de questions autour de certains horaires. Notamment pour les scolaires.

La ligne permettra aux trains suisses de se rendre à la gare TGV (ici pendant les essais)
La ligne permettra aux trains suisses de se rendre à la gare TGV (ici pendant les essais) - (SNCF réseau)

Belfort, France

Les élus LR du Territoire de Belfort montent une nouvelle fois au créneau à propos de la ligne ferroviaire Belfort-Delle qui va être officiellement inaugurée ce jeudi matin. Cette fois, à propos des horaires de la ligne et des connexions ou plutôt du manque de connexion avec les bus Optymo. Cédric Perrin, le sénateur et ancien maire de Beaucourt a bien étudié le cadencement et selon lui il n'est pas adapté, notamment aux scolaires, le matin: " Je prends l'exemple d'un lycéen de Villars-le-sec qui devra prendre le bus à 6h17, pour prendre le train en gare de Delle à 6h56, arriver à Belfort à 7h23 et attendre le début de ses cours à 8h. Je les appelle les orphelins de 7h. Au final, ces jeunes ne prendront pas le train". 

Pour la région, cette polémique n'a pas de sens

Faux. Répond la région par le biais de son vice-président en charge des transports, Michel Neugnot: " On ne peut pas comparer des bus scolaires qui circulent une fois le matin et une fois le soir avec des trains qui vont offrir beaucoup plus de possibilités à des lycéens selon leurs horaires de cours" explique ainsi l'élu et d'ajouter "quant à ce que dit monsieur Perrin je ne comprends pas, pour les lycéens éloignés des arrêts de la ligne il n'est pas question de remplacer les bus scolaires. Ça n'a pas de sens et il n'a jamais été productif de changer deux fois de mode de transport".

Réunion sur le sujet ce jeudi

Une réunion sur le sujet, entre le conseil régional, la SNCF et le Smtc (qui gère les bus Optymo) doit avoir lieu justement ce jeudi, après l'inauguration. La région estime que les scolaires représenteront 500 voyages quotidiens sur la ligne. La ligne sera mise en fonction dimanche. La veille, le samedi, une journée portes-ouvertes permettra de découvrir les trains gratuitement.