Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes en Provence : les manifestations se poursuivent ce jeudi

jeudi 6 décembre 2018 à 8:33 - Mis à jour le jeudi 6 décembre 2018 à 14:19 Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence

Les manifestations de gilets jaunes se poursuivent sur le réseau autoroutier ce jeudi 6 décembre, entraînant encore de fortes perturbations à certains péages.

Les gilets jaunes manifestent ce mardi au péage de la Barque à Aix-en-Provence
Les gilets jaunes manifestent ce mardi au péage de la Barque à Aix-en-Provence © Radio France - David Aussillou

Marseille, France

Des opérations de filtrage étaient en cours à 8h ce jeudi 6 décembre aux péages de La Ciotat et de Bandol sur A50, du Pont de l’Etoile sur A52 et de La Barque sur A8 en direction de Lyon, en raison de manifestations de gilets jaunes. Entre Miramas et Salon-de-Provence, à Clésud, la circulation était à l'arrêt. La zone industrielle de Saint-Martin-de-Crau était également bloquée par des giles jaunes. Le carrefour Morales à Port-de-Bouc était aussi impacté dans les deux sens. 

La situation à 14h

Sur les autoroutes, des opérations de filtrage sont en cours aux péages de La Ciotat et de Bandol sur A50, du Pont de l’Etoile sur A52 et de La Barque sur A8, selon Vinci Autoroutes

La situation à 11h

  • A Vitrolles, des camions bloquent les entrées du magasin Carrefour. 
  • Barrage filtrant sur le secteur de Le Luc. Nombreux PL stationnés sur la RN7. Blocage de l'accès de la plateforme Leclerc.

La situation à 10h

  • A Luynes, le rond-point en direction de Marseille est bloqué. Des CRS sont sur place.
  • A Istres, le rond-point de l'AFPA est bloqué par des manifestants de la CGT opposés à la fermeture du centre dans le sens Istres-Martigues.
  • Sur l'A51, le péage de Pertuis est bloqué en direction de Pertuis par les gilets jaunes. Les camions sont à l'arrêt. Les barrières de péage sont cassées. Les voitures peuvent passer en direction d'Aix.
  • Sur l'A8, au giratoire du Muy, la circulation sur la N7, et la D1555 est chargée

Fermetures de lycées à Marseille 

Plusieurs milliers de lycéens manifestaient jeudi matin sur le Vieux-Port à Marseille alors que le rectorat d'Aix-Marseille avait décidé de fermer plusieurs lycées à Marseille pour éviter tout débordement : le lycée Saint-Exupéry (15e), le lycée Diderot (13e), Victor-Hugo et Saint-Charles (3e). 17 lycées sont par ailleurs partiellement fermés, selon le rectorat.

A la mi-journée, près de 400 lycéens étaient présents devant la gare et la faculté Saint-Charles. Les CRS ont tenté de repoussé les manifestants avec des gaz lacrymogènes. En réponse, des pierres ont été jetées sur les policiers. Certains élèves ont également allumé des feux de poubelles.

Partis de la faculté Saint-Charles vers 11H00, les lycéens marseillais se sont d'abord rendus vers le Vieux Port avant de revenir à leur point de départ, encadrés par plusieurs enseignants CGT, SUD-Solidaires et SNES. Survolés par un hélicoptère, les manifestants étaient sous la surveillance étroite des forces de l'ordre, avec une quarantaine de véhicules de police sur le Vieux-Port, a constaté l'AFP sur place.

Manifestation de lycéens à Aix-en-Provence

A Aix-en-Provence, les Allées Provençales ont vu arriver une centaine d'élèves du lycée Cézanne et Vauvenargues courant en direction de la gare routière. Des jeunes cagoulés ont pénétré dans la boutique de jeu vidéo Micromania et sont repartis avec au moins une console. Depuis lundi, la police a procédé à l'arrestation de cinq jeunes en marge des manifestations de lycéens.

Pénurie de carburant : l'appel au calme dans les Bouches-du-Rhône

Alors que les stations services étaient prises d'assaut ce mercredi de nouveau, la préfecture des Bouches-du-Rhône a appelé ce jeudi matin au calme "et à la raison" sur France Bleu Provence et affirmé qu'il n'y avait pas de pénurie de carburant. Barbara Falk directrice de cabinet du préfet des Bouches-du-Rhône reconnaît que "des difficultés persistent dans certaines stations en raison de retards de livraisons". 

Mais elle explique que "l'alimentation des stations-services a été pour les forces de l'ordre une priorité depuis le début du mouvement. Nous avons dans les Bouches-du-Rhône le plus gros dépôt pétrolier de France. Il a été débloqué et la liberté de circulation a été assurée tous les jours" a insisté Barbara Falk.