Transports

Les marins de l'ex-SNCM et de la CMN suspendent leur mouvement de grève

Par Patrick Rossi, France Bleu RCFM lundi 11 janvier 2016 à 16:55 Mis à jour le mardi 12 janvier 2016 à 8:45

Le Stena Carrier va pouvoir se mettre à quai à Marseille
Le Stena Carrier va pouvoir se mettre à quai à Marseille © Maxppp - maxppp

Après une semaine passée au large de la cité phocéenne, le "Stena Carrier", navire de la Corsica Linea, a enfin pu entrer dans le port de Marseille. Les marins de la MCM et de la CMN ont voté ce lundi 11 Janvier la suspension de la grève.

L'embellie dans le conflit qui paralyse le trafic maritime, hors Corsica ferries : la grève est suspendue à la MCM (ex-SNCM) et à la CMN. Après une longue journée de discussions et de concertations, l'intersyndicale des marins MCM et CMN, a voté sur les coups de 16h, en assemblée générale, la reprise du travail. Ce vote intervient notamment après le courrier envoyé dimanche 10 janvier par l'exécutif de Corse, invitant les syndicats à une table ronde sur l'avenir du maritime.  Selon Marcel Faure, de la CGT des marins, il s'agit d'un geste d'apaisement de la part des salariés.

Marcel Faure, délégué CGT des marins

Les représentants syndicaux ont également rencontré ce lundi leurs dirigeants, et dès la mi-journée Patrick Rocca a laissé entendre que l'issue du conflit était proche. De ce fait, le cargo de la Corsica Linea, bloqué depuis mardi à l'entrée du port de Marseille, a enfin pu se mettre à quai. Dans le même temps, les blocages du "Girolata" à Bastia et du "Jean Nicoli" à Ajaccio ont été levés. Le trafic maritime dit "de continuité territoriale" va donc reprendre son cours normale dans les prochaines heures. 

L'intersyndicale reçue mercredi à Ajaccio

Communication de l'exécutif de la CTC après la suspension de la grève des marins - Radio France
Communication de l'exécutif de la CTC après la suspension de la grève des marins © Radio France

Dans l'après-midi, suite l'annonce de la fin du conflit, les présidents de l'exécutif de la Collectivité Territoriale de Corse (CTC), de l'Assemblée de Corse et de l'Office des transports de la Corse ont tenu une conférence de presse.  L' exécutif de la CTC se réjouit de la reprise du travail des marins, et annonce la tenue d'une réunion avec  tous les acteurs du maritime, ce mercredi matin à Ajaccio. Les présidents de l'exécutif et de l'Assemblée de Corse qui ont mis tout en œuvre pour débloquer la situation, ont déploré l'immobilisme de l'Etat. L' urgence du conflit maritime traitée, il reste une question de fond, celle de la création d'une compagnie maritime régionale et d'une nouvelle délégation de service public a précisé Gilles Simeoni,  président du conseil exécutif de la CTC.

Gilles Simeoni, le président du conseil exécutif de la CTC

Jean Guy Talamoni, président de l'Assemblée de Corse se félicite aussi de l'issue de cette crise.Il regrette, notamment, que l' Etat ne soit pas intervenu pour solutionner ce conflit.

Jean Guy Talamoni, le président de l'Assemblée de Corse