Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les motards de la Sarthe manifestent ce samedi au Mans

-
Par , France Bleu Maine

La Fédération des motards en colère proteste contre une loi européenne visant à imposer un contrôle technique aux deux-roues. Ils estiment ne pas en avoir besoin. Le trésorier de la FFMC 72 était l'invité de France Bleu Maine, ce vendredi 9 avril.

Pierre-Yves Vitteau, trésorier de la FFMC 72
Pierre-Yves Vitteau, trésorier de la FFMC 72 © Radio France - France Bleu Maine

La FFMC 72 (Fédération des motards en colère de la Sarthe) appelle les motards à manifester, ce samedi 10 avril, dans les rues du Mans, au départ du Chemin aux Boeufs. Pierre-Yves Vitteau, trésorier de la FFMC, était l'invité de France Bleu Maine ce vendredi matin. 

► Réécouter l'interview en intégrale

France Bleu Maine : Vous appelez à manifester contre une loi européenne qui veut imposer un contrôle technique aux deux-roues, chose qui n'existait pas auparavant. Pourquoi refusez-vous cela ?

Pierre-Yves Vitteau : "Ça nous embête. La raison principale, c'est qu'on en a pas besoin, dans la mesure où l'on fait déjà un travail sur nos machines. On ne voit pas pourquoi on devrait payer quelqu'un pour faire la même chose que nous.  Le contrôle technique est différent des voitures, dans la mesure où il n'y a quasiment pas d'épaves chez les motos. Alors qu'à l'époque, quand on a créé le contrôle technique sur les voitures, il y avait quand même pas mal de véhicules à mettre à la poubelle. Il faut savoir que les motards sont des passionnés, et ils entretiennent leur machine eux-mêmes. Tous les jours, ils vérifient l'éclairage, les niveaux, l'usure des pneus... Ils n'ont pas besoin qu'une autre personne vienne le faire à leur place et en plus que ce soit payant."

Le week-end de Pâques, vous avez mené une action "nid-de-poules" pour dénoncer les dangers de la route. En Sarthe, les routes sont périlleuses pour les motards ?

"Les routes sont en mauvais état. C'est une question d'argent, les départements n'ont plus les mêmes moyens qu'il y a quelques années. Forcément, n'ayant pas le budget, ils sont obligés de choisir. D'abord, il y a les nids-de-poule (fb), particulièrement dangereux. Certains sont assez profonds pour y mettre tout l'avant de la roue ! Il y a aussi les dos-d'âne, les ralentisseurs, les barrières...

Avec l'arrivée du printemps et des beaux jours, les motards sont tentés de sortir se balader. Mais peut-on vraiment rouler dans un rayon de 10 km ? 

"Oui, 10 km c'est un diamètre ! Vous faites beaucoup de kilomètres dans un rayon de 10 km. On a beaucoup d'itinéraires dans notre département."

Comme chaque année, certains ressortent du garage des machines qui n'ont pas roulé de tout l'hiver. Il faut bien sûr être prudents. 

"Vérifiez votre machine, et prudence au départ. Prenez le temps de vous y remettre !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess