Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Les motards en colère défilent à Bourges contre la limitation à 80km/h

vendredi 2 mars 2018 à 18:44 Par François Madeuf, France Bleu Berry

Un millier de motards en colère sont attendus ce samedi pour protester contre l'abaissement de la limite de vitesse à 80km/h sur les routes secondaires. Un manifestation alors que 28 présidents de départements, dont celui de l'Indre, demandent au gouvernement de renoncer à cette réforme.

Les motards en colère disent "non " à la limitation à 80 km/h
Les motards en colère disent "non " à la limitation à 80 km/h © Maxppp - Philippe JUSTE

Bourges, France

Ils seront un millier de motards et automobilistes attendus pour une manifestation ce samedi à Bourges.  Ils protestent contre le projet de limitation de la vitesse à 80km/h sur les routes secondaires à double sens sans séparation centrale.

Une opération escargot au départ des quais du Prado, à 14h. Ils feront le tour de la ville tout doucement, en passant par le rocade, la gare SNCF, et l'arrivée au stade Alfred-Depège.  Ils manifesteront ensuite, à pieds, devant la préfecture du Cher.

Cette manifestation intervient alors que 28 présidents de départements ruraux de France, dont l'Indre, ont envoyé vendredi une lettre ouverte au Premier Ministre. Ils demandent à Edouard Philippe de renoncer à cette limitation .

"L'application généralisée et indifférenciée de cette nouvelle règle engendre inévitablement une incompréhension de la part des automobilistes", explique dans cette lettre François Sauvadet, président de la Côte d'Or et du groupe Droite, Centre et Indépendants (DCI) à l'Assemblée des départements de France à l'initiative de ce courrier. En particulier dans ces départements ruraux où la voiture représente le principal moyen de transport.