Transports

Les motards en colère fortement mobilisés contre les restrictions de circulation

Par Anne Fauquembergue, France Bleu Paris Région et France Bleu samedi 10 octobre 2015 à 18:06 Mis à jour le samedi 10 octobre 2015 à 21:15

Des milliers de motards ont défilé dans les rues de Paris
Des milliers de motards ont défilé dans les rues de Paris © Maxppp

Plusieurs milliers de motards ont manifesté samedi à travers toute la France à l'appel de la Fédération française des motards en colère pour protester contre la loi de transition énergétique permettant aux communes de mettre en place des zones à circulation restreinte excluant les deux-roues.

A Paris, entre 5.000 (police) et 15.000 (organisateurs) motards se sont donnés rendez-vous place du château de Vincennes ce samedi 10 octobre pour une manifestation dans la capitale. "C’est une mobilisation d’une ampleur exceptionnelle", selon l’organisateur Fabrice Vidal de la fédération des motards en colère (FFMC). Et d'ajouter : "Les deux-roues viennent de toute l’Ile-de-France mais aussi des régions voisines."

Contre les restrictions de circulation en ville

La FFMC proteste contre la loi relative à la transition énergétique qui permet aux communes de mettre en place des zones de circulation restreinte excluant les deux-roues. "Nous avons le sentiment d’être stigmatisé, explique Fabrice Vidal, le discours de Manuel Valls, le 2 octobre n’a rien arrangé." Le Premier ministre a en effet annoncé que le port des gants deviendrait prochainement obligatoire à moto et scooter.

Plus de 5.000 motards ont manifesté dans Paris - Radio France
Plus de 5.000 motards ont manifesté dans Paris © Radio France - Victor Matet

La manifestation a provoqué de grosses difficultés de circulation en début d’après-midi. Jusqu’à 1h30 de ralentissements sur le boulevard périphérique extérieur. L’axe a dû être coupé entre la porte Dorée et la porte de Vincennes. Les motards ont également perturbé le trafic dans la capitale sur un trajet allant de Vincennes à Nation en passant par Bastille, Hôtel de Ville, Montparnasse et Invalides. La dislocation est prévue à 19h. 

A LIRE AUSSI

Bordeaux : les motards en colère font fumer le moteur

Saint-Étienne : plusieurs centaines de Motards ont manifesté contre l'interdiction des motos d'avant 2000

> Perpignan : plus de 1000 motards pétaradent pour exprimer leur colère

Orléans : 250 motards en colère se mobilisent contre l'interdiction de circulation des motos dans les villes

Dordogne: 250 motards dénoncent la répression et le racket de l'Etat

Un millier de motards en colère dans les rues de Limoges