Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

6000 motards manifestent à Paris pour réclamer la légalisation de la circulation inter-files

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris

La Fédération française des motards en colère appelait à manifester ce samedi après-midi sur le périphérique parisien pour réclamer le droit de rouler entre les voitures. Le cortège s'est élancé à 13 heures de la porte Maillot en direction de la porte de Vincennes.

Une manifestation des motards en colère sur le périphérique parisien en mars 2018
Une manifestation des motards en colère sur le périphérique parisien en mars 2018 © Radio France - Luc Nobout/ IP3

Ils ont roulé en rangs serrés sur le périphérique pour montrer la place que prennent des motos quand elles ne circulent pas entre les files de voitures. 6000 motards ont manifesté ce samedi à Paris, à l'appel de la Fédération française des Motards en colère (FFMC). Ils réclament la légalisation de la circulation inter-files, deux semaines après l'interdiction de cette pratique. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

L'expérimentation menée, notamment en Ile-de-France, depuis 2016 qui permettait aux deux-roues motorisés de remonter les files de voitures a pris fin le 31 janvier. Elle a été jugée "décevante" par la Sécurité routière. Sur les 3000 km de routes concernées par le test, le nombre d'accidents de deux-roues a augmenté de 12% alors qu'il a baissé de 10% sur les autres voies.

Si on nous interdit de le faire, ça ne sert plus à rien d'avoir une moto

Cette pratique reste donc assimilée à un dépassement par la droite, passible de 135 euros d'amende et un retrait de trois points sur le permis de conduire. Elle est pourtant encore largement pratiquée, notamment sur le périphérique parisien. "C'est la spécificité des deux-roues motorisés de circuler entre les files", assure Jean-Marc Belotti, coordinateur de la FFMC pour Paris et la petite couronne. "Si on nous interdit de le faire, ça ne sert plus à rien d'avoir une moto".

La pratique permet aussi, selon lui, d'améliorer la sécurité des motards dans les embouteillages. "Si on reste derrière une voiture et qu'elle freine brutalement, on peut être percuté à l'arrière par un autre véhicule. Cela risque moins d'arriver si on est au milieu. Et on a une meilleure visibilité", explique le motard. 

Il met aussi en avant les avantages pour la mobilité. "Imaginez les embouteillages, si les 300 000 conducteurs de deux roues de Paris et petite couronne retournaient en voiture". Et pour en faire la démonstration, les motards ont prévu de défiler en rangs serrés sur le périphérique ce samedi après-midi. Le départ de la manifestation est prévu à 13h00 porte Maillot, direction la porte de Vincennes, via le périphérique intérieur. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess