Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les nouveautés dans les transports lillois

-
Par , France Bleu Nord
Lille, France

Le groupe Kéolis a été désigné, ce vendredi, par le conseil de la Métropole Européenne de Lille, pour gérer les transports en commun jusqu'en 2025. Le président de la Mél, Damien Castelaéin, a détaillé ce lundi matin les nouveautés à attendre pour les usagers : bus à la demande, nouveaux trams...

Le tramway de la métropole lilloise
Le tramway de la métropole lilloise © Maxppp - Sébastien Jarry

C'est un contrat à deux milliards d'euros sur 7 ans qu'a remporté le groupe Kéolis. Vendredi, la métropole européenne de Lille a choisi l'opérateur qui exploitera le réseau de transport dès l'année prochaine. Un changement dans la continuité puisque Kéolis détenait déjà le marché. La société Transdev' avait aussi déposé une offre qui n'est donc pas retenue.  

Un contrat qui prévoit déjà une économie annuelle de 17 millions d'euros pour la Mel, sa "subvention" annuelle sera en effet amputée de cette somme. L'argent économisée sera ainsi réinvesti dans de nouvelles infrastructures de transports (mise en place de la 4G dans le métro en 2018 pou un montant de 500 000€, prolongation de lignes de tramway,..). 

France Bleu Nord : qu'est-ce que la Mel va gagner avec ce nouveau contrat de transports ?

Damien Castelain : Une efficience. On va faire des économies et éviter ce syndrome de bus roulant à vide, trop de fraude dans nos métros. 

L'objectif est de réorganiser les lignes, les horaires et surtout mettre en place le transport à la demande. Cela existe déjà mais il fallait le commander une journée avant. Cette fois, cela se fera en une heure et c'est extrêmement important dans les communes les moins bien desservies.

Damien Castelain liste ses priorités pour les transports en commun de la métropole lilloise

Ce nouveau contrat va vous permettre de gagner de l'argent ?

L'objectif de l'efficience va nous permettre d'économiser 17 millions d'euros par an. Cet argent sera sanctuarisé pour créer de nouveaux axes de transports. Il y a près de 20 ans que nous n'avons crée une nouvelle ligne de métro ou de tram, des extensions. Nous avons plusieurs projets dans les cartons qu'il faudra débattre entre élus lors des assises de la mobilité au printemps 2018. Mon projet c'est l'extension du tram entre Lille et l'aéroport de Lesquin en passant par Aéroparc, des extensions de tramway sur Tourcoing, Roubaix et Wattrelos, une ville de 40 000 habitants qui n'est pas desservie, travailler sur les lignes de la Région et de la SNCF sur Orchies-Ascq, Lille-Comines. Tout cela va se jouer à l'échelle de 10-15 ans. Un tramway lancé maintenant 

On a plein de projets, plein d'extensions à travailler mais c'est maintenant qu'il faut lancer les études parce que je n'avais rien dans les cartons - D. Castelain

Damien Castelain, le président de la Métropole Européenne de Lille
Damien Castelain, le président de la Métropole Européenne de Lille © Maxppp - Baziz Chibane

Quand arriveront les rames de métro rallongées ?

C'est une volonté politique du mandat précédent, nous réalisons ces 680 millions de travaux pour avoir des rames passant de 26 à 52 mètres de longueur mais le groupe Alstom n'arrive pas à mettre en place le pilote automatique et je ne le verrai pas dans mon mandat.

Il n'y aura pas de rames de métro rallongées avant 2021

Nous attendons toujours un engagement ferme d'Alstom pour une date de livraison effective. Nous avons augmenté les fréquences, avec une rame toutes les 60 secondes mais aux heures de pointe, nous subissons une thrombose comme sur les routes.

Pour limiter les bouchons, l'une des pistes c'est de diminuer la vitesse ?

On a plusieurs pistes. On peut demander mettre des aires de covoiturage, diminuer la vitesse de 90 à 80km/h sur le périphérique, comme interdire les camions aux heures de pointe, d'autres métropoles le testent. 

La gratuité des transports publics les jours de pollution, c'est envisageable ?

Nous avons mis en place le ticket pollution à 1,60€ où vous pouvez circuler toute la journée, autant de trajets que vous souhaitez, ce n'est pas notre objectif de mettre la gratuité sur les transports de la Mel.

Miss Nord-Pas-de-Calais a été sacrée Miss France ce week-end, êtes-vous candidat à l'organisation du prochain concours Miss France en décembre 2018 ?

On postule à chaque fois mais Miss France ce n'est pas l'Eurovision, ce n'est pas forcément le territoire qui l'emporte qui gagne la cérémonie mais nous postulerons comme nous l'avons fait après la victoire d'Iris (Mittenaere). Nous avons plein de lieux magiques et si Sylvie Tellier (la déléguée général de la société Miss France) veut remplir le Grand Stade, c'est avec grand plaisir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess