Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Grèves à la SNCF : les usagers du TER en Nouvelle-Aquitaine seront dédommagés

jeudi 21 juillet 2016 à 14:31 Par Yves Maugue, France Bleu Béarn, France Bleu Creuse, France Bleu Gascogne, France Bleu Gironde et France Bleu Périgord

La SNCF va accorder une réduction de 30% en septembre pour les abonnés annuels ou mensuels des TER en Nouvelle-Aquitaine qui ont été impactés par les nombreux jours de grève du printemps.

Les passagers du TER Aquitaine pénalisés par les grèves paieront moins cher leur abonnement de septembre.
Les passagers du TER Aquitaine pénalisés par les grèves paieront moins cher leur abonnement de septembre. © Radio France

C'est un petit geste qui adoucira un peu les relations entre les voyageurs des TER (Trains Express Régionaux) et la SNCF en Nouvelle-Aquitaine. Le mouvement de grève reconductible des cheminots a largement perturbé le trafic régional SNCF entre le 18 mai et le 20 juin derniers. Il y a eu réellement une dizaine de jours de grève et plus de 35% des trains ont été purement et simplement supprimés en Aquitaine, en Limousin et en Poitou-Charentes. Les voyageurs avaient déjà été confrontés depuis le début de l'année à des suppressions régulières en raison de la pénurie de conducteurs.

Le Conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine avait saisi la SNCF afin qu'elle fasse un geste en faveur des voyageurs. C'est fait avec cette réduction de 30% sur le prix des abonnements qui sera effective pour le mois de septembre pour les abonnés mensuels ou annuels. La Région s'en félicite mais indique qu'elle attend également de la part de la SNCF un "plan de reconquête des usagers" car le nombre d'utilisateurs du TER est en baisse, sans doute en raison du service pour le moins irrégulier fourni ces derniers temps.