Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Les péages augmentent (peu) sur les autoroutes auvergnates

lundi 1 février 2016 à 0:22 Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne

Après le gel de l'année dernière, les sociétés d'autoroute augmentent à nouveau leurs tarifs comme chaque 1er février. Une hausse modérée sur les principaux trajets auvergnats, à l'exception du péage du viaduc de Millau.

La barrière de péage de Gerzat sur l'A 71
La barrière de péage de Gerzat sur l'A 71 © Radio France - Emmanuel Moreau

Auvergne, France

La hausse annoncée est de 1,12% mais ce chiffre n'est qu'une moyenne. L'augmentation peut varier selon les parcours, d'autant plus qu'elle ne peut pas être inférieure à 10 centimes. Les petits parcours sont généralement les plus impactés, par exemple des Clermont - Lezoux ou Clermont - Gannat. Ce dernier (31 km sur l'A 71) a pris régulièrement 10 centimes chaque année depuis 2010, passant de 3,50 €uros à 3,90 €uros depuis 2014.

La gare de péage de Gannat entre l'A 71 et l'A 719 - Radio France
La gare de péage de Gannat entre l'A 71 et l'A 719 © Radio France - Emmanuel Moreau

Surprise cette année, aucun de ces trajets n'augmente. Clermont - Gannat reste à 3,90 €uros et Clermont - Lezoux à 1,60 €uro (depuis 2012). Et c'est le cas sur la plupart des trajets les plus utilisés par les automobilistes auvergnats: Clermont - Thiers Ouest, Clermont - Riom, Clermont - Montmarault, l'entrée ou la sortie aux barrières de Gerzat ou de Bellerive, Clermont - Saint-Etienne restent aux mêmes tarifs. 

Les deux sociétés d'autoroute présentes dans la région (A 71 pour l'APRR et A 89 pour Vinci) respectent une modération inattendue. Pas ou peu d'augmentation, cela ressemble presque à une anomalie et c'est loin de ce qu'on a pu connaître les années précédentes et de ce qui risque d'arriver l'année prochaine.

Quelques hausses... et celle du viaduc de Millau

Il y a tout de même des hausses. Clermont - Lyon par le barreau de Balbigny passe de 14,20 €uros à 14,70 €uros, Bromont-Lamothe - Saint-Germain les Vergnes (le trajet Clermont - Brive) augmente de 30 centimes, de 12,40 à 12,70 €uros, Clermont - Montluçon (via l'A 714) passe de 8,60 à 8,70 €uros. 

Enfin il y a le cas particulier du viaduc de Millau. Il faisait déjà exception l'année dernière puisqu'il n'était pas concerné par le gel des tarifs. Cette année, la hausse est doublement importante. D'abord pour le tarif annuel qui augmente de 30 centimes (7,50 à 7,80 €uros) alors que le tarif "été" augmente lui de 40 centimes (de 9,40 à 9,80 €uros). Et surtout, ce tarif été sera en vigueur un mois de plus: jusqu'à présent, il allait du 1er juillet au 31 août, désormais ce sera du 15 juin au 15 septembre. La descente de l'Auvergne vers la Méditerranée coûtera plus cher, heureusement le reste de l'A 75 est gratuit.

Des tarifs qui concernent la classe 1, les voitures particulières.