Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les photos du glissement de terrain qui coupe les Pyrénées-Orientales en deux

-
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu

Deux semaines après la tempête Gloria, un lent glissement de terrain au dessus de Fontpédrouse est en train d'emporter la RN116, cet axe vital qui relie la plaine du Roussillon à la montagne. La circulation est interrompue jusqu'à nouvel ordre, à quelques jours des vacances d'hiver.

La Nationale 116 est impraticable entre les communes de Fontpédrouse et Sauto
La Nationale 116 est impraticable entre les communes de Fontpédrouse et Sauto -

Deux semaines après avoir déversé un déluge historique sur les Pyrénées-Orientales, la tempête Gloria poursuit son travail de destruction. Depuis 48 heures, un glissement de terrain se produit au-dessus de la commune de Fontpédrouse, menaçant d’emporter la Nationale 116, mais également la ligne du train jaune. Les deux axes sont fermés jusqu’à nouvel ordre.

Un pan de montagne gorgé d'eau se détache lentement et glisse vers la rivière - Aucun(e)
Un pan de montagne gorgé d'eau se détache lentement et glisse vers la rivière -

Sur place, la situation empire d'heure en heure. Alors que lundi matin, de simples fissures sur la chaussée étaient signalées par les automobilistes, ce mardi soir elle est méconnaissable, comme si elle avait subi un tremblement de terre. Par endroits, le décaissement est supérieur à un mètre. 

Selon les autorités, la situation est très dangereuse, et personne n'est autorisé à se rendre sur le site, à l'exception de quelques experts.

Le département totalement coupé en deux

Avec la fermeture de la RN116, des milliers de véhicules se sont déportés sur la petite route des Garrotxes (D4), un axe extrêmement dangereux qui serpente à flanc de falaise et où les voitures peuvent à peine se croiser. Par mesure de sécurité, la préfecture a donc décidé ce mardi de fermer également cette route, à l'exception des riverains. 

Toute communication est désormais coupée entre la plaine et la montagne catalane. Conséquence : des enfants ne peuvent plus aller à l'école et des salariés sont dans l'impossibilité de se rendre sur leur lieu de travail. L'inquiétude grandit aussi dans les stations de ski, à quelques jours des congés d'hiver. Les skieurs vont devoir emprunter une longue déviation par l'Aude ou l'Ariège.

                                                            . - Aucun(e)
. -

Date de réouverture incertaine

Tant que le glissement de terrain se poursuit, aucune intervention n'est possible sur le site. Pour l'instant, les autorités n'ont communiqué aucune date de réouverture de la Nationale 116. Mais selon certaines sources, elle ne devrait pas pouvoir intervenir avant plusieurs semaines. 

Le préfet des Pyrénées-Orientales tiendra ce mercredi une conférence de presse à Prades. 

                                        . - Radio France
. © Radio France -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu