Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Les pistes cyclables dans l'Yonne sont-elles satisfaisantes ?

-
Par , France Bleu Auxerre

C'est le sujet que vous avez choisi cette semaine : les pistes cyclables sont-elles assez développées dans l'Yonne ? L'auteur de cet article a observé ça directement lui-même. Il a réalisé son trajet domicile-travail entre Venoy et la place Saint-Amâtre d'Auxerre à vélo et muni de son micro.

Entre 1 et 2 % des actifs de l'Yonne se rendent au travail à vélo, selon l'Insee.
Entre 1 et 2 % des actifs de l'Yonne se rendent au travail à vélo, selon l'Insee. © Radio France - Lucas Archassal

Auxerre, France

En 2018, les cyclistes auxerrois avaient jugé la pratique du vélo défavorable dans la capitale icaunaise. C'était le résultat d'un baromètre de la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB). Il faut dire que la topographie d'Auxerre est très particulière, avec de nombreuses cotes soudaines et courtes et un centre-ville doté de ruelles étroites qui parfois empêchent l'aménagement cyclable. Malgré tout, les usagers du vélo peuvent emprunter une vingtaine de kilomètres de pistes dédiées dans l'agglomération, hors Coulée verte. 

Dans le département de l'Yonne, c'est plus de 225 kms de pistes aménagées pour les cyclistes, essentiellement des voies vertes le long du canal du Nivernais ou de Auxerre jusqu'à Coulanges-sur-Yonne. Si l'on en croit donc ce baromètre de la FUB, du travail reste à faire en matière d'aménagement cyclable dans les territoires ruraux et urbains de l'Yonne. Mais comment s'en assurer ? Moi-même réalisant mon trajet domicile-travail à vélo tous les jours, j'ai décidé de réaliser ce parcours entre Venoy et la place Saint-Amâtre à Auxerre, micro à la main. 

Quelques petits couacs sur le trajet

Automobilistes qui se garent ou empruntent l'espace dédié aux cyclistes, pistes qui s'arrêtent en plein carrefour, ou même des rues totalement dépourvues de tout aménagement : le vélo en ville peut s'avérer être un parcours du combattant pour celui qui le pratique. Entre Venoy et Auxerre, mon trajet s'est globalement bien déroulé, surtout à partir des portes d'Auxerre. De ma destination de départ jusqu'à l'avenue de la Résistance, je n'ai pu emprunté aucune piste cyclable, les parcours secondaires dédiés aux deux-roues non-motorisés étant impraticables quand il pleut.

Après avoir emprunté la coulée verte, entièrement dédiée à la randonnée pédestre et cyclable, je la quitte et circule rue de Preuilly et avenue Yver. Ici, deux pistes cyclables ont été aménagées entre le trottoir et les voies pour les automobilistes. Mais régulièrement, certains d'entre eux ne respectent pas la signalétique au sol et se garent dessus. 

Marc est postier à vélo dans l'agglomération auxerroise depuis une dizaine d'années.

C'est difficile de concilier voiture et vélo. Il n'y a que sur la coulée verte où c'est vraiment aménagé pour les piétons et les cyclistes. - Marc, postier à vélo à Auxerre

C'est à cet endroit précis que j'ai rencontré Marc, postier à Auxerre depuis treize ans. Il livre les courriers à l'aide d'un vélo électrique et connaît bien les aménagements cyclables de l'agglomération auxerroise. « Je fais environ 12 à 13 kilomètres par jour. Il y a des pistes cyclables qui sont bien faites. D'autres sont difficiles à emprunter à cause des automobilistes qui se garent dessus. Pour eux, il n'y a pas beaucoup de cyclistes qui les prennent, donc les gens ont pris leurs habitudes. »

L'avenue Yver à Auxerre bénéficie de deux bandes cyclables sur lesquelles de nombreux automobilistes n'hésitent pas à se garer régulièrement. - Radio France
L'avenue Yver à Auxerre bénéficie de deux bandes cyclables sur lesquelles de nombreux automobilistes n'hésitent pas à se garer régulièrement. © Radio France - Lucas Archassal

En ville, automobilistes et cyclistes ont du mal à se partager la chaussée

Précisément, c'est le nerf de la guerre : le partage de la chaussée entre automobilistes, historiquement présents les premiers dessus, et autres usagers comme les cyclistes, motocyclistes voire trottinétistes. Pour Laurent, gérant de la Maison du vélo à Auxerre, il appartient aux cyclistes et automobilistes de se partager les espaces qui leur sont dédiés. « L'espace n'est pas extensible, dont il faut le partager. » 

Cyclistes et automobilistes doivent apprendre à se partager la chaussée, selon Laurent, gérant de la Maison du vélo.

En plus de le partager, il reconnaît qu'à Auxerre, les cyclistes sont rares. Et rejoint Marc notre postier en pointant le fait que les automobilistes prennent de mauvaises habitudes car ils ont parfois le sentiment que les aménagements cyclables sont peu utilisés par les usagers des bicyclettes.

Mon périple depuis Venoy a pris fin non sans un dernier détour personnel par l'avenue Denfert-Rochereau. En effet, une piste cyclable flambant neuve m'attendait avant de rejoindre la place Saint-Amâtre.

Auxerre est dotée d'une vingtaine de kilomètres de pistes cyclables.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu