Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Les poids-lourds polluants seront de plus en plus sanctionnés

vendredi 9 novembre 2018 à 3:08 - Mis à jour le jeudi 8 novembre 2018 à 19:51 Par Diane Sprimont, France Bleu Drôme Ardèche

Les contrôles des systèmes anti-pollution des poids-lourds vont se renforcer d'ici la fin de l'année. Ils doivent obligatoirement en être équipés mais ce dispositif est cher. Les forces de l'ordre recensent donc de plus en plus de fraudes pour le contourner.

Une quarantaine de fraudes au système anti-pollution des poids-lourds ont été relevées depuis le début de l'année dans la région.
Une quarantaine de fraudes au système anti-pollution des poids-lourds ont été relevées depuis le début de l'année dans la région. © Radio France

Pont-de-l'Isère, France

Ce jeudi après-midi, 15 camions ont été contrôlés sur l'A7 près de Valence. Parmi eux, une suspicion de fraude et deux pannes de système anti-pollution. Depuis le début de l'année, une centaine d'opérations de contrôle de ces systèmes ont été menées dans la région qui ont permis de relever une quarantaine de fraudes et une trentaine de panne du dispositif. Soumis aux normes européennes, les poids-lourds doivent obligatoirement disposer de ce système, dit AdBlue.  

Le système AdBlue permet de réduire les émissions polluantes des pots d'échappement des poids-lourds grâce à un liquide contenu dans un réservoir.  - Radio France
Le système AdBlue permet de réduire les émissions polluantes des pots d'échappement des poids-lourds grâce à un liquide contenu dans un réservoir. © Radio France

Le volume d'oxyde d'azote, un des polluants les plus problématiques, sortant des pots d'échappement est réduit grâce à ce dispositif qui utilise un additif liquide. Son installation coûte 15 000 euros et il faut compter 3000 euros par an par véhicule pour la consommation du liquide. 

Des chauffeurs tentés de frauder 

Le coût élevé de ce système imposé par les normes européennes pousse les poids-lourds à frauder. Sur Internet, il est possible de trouver des systèmes pour neutraliser AdBlue, ce qui permet une économie d'argent mais aussi de temps. Ce système anti-pollution ralentit de 6 à 10 km/h la vitesse des camions.  

Une fraude au système AdBlue est puni d'une amende de 7500 euros et le véhicule est immobilisé jusqu'à ce que le dispositif soit mis en service.  - Radio France
Une fraude au système AdBlue est puni d'une amende de 7500 euros et le véhicule est immobilisé jusqu'à ce que le dispositif soit mis en service. © Radio France

En cas de fraudes, les camions doivent payer une amende de 7500 euros à laquelle s'ajoutent les frais de remise en service d'AdBlue pouvant coûter jusqu'à 7000 euros. Les chauffeurs sont immobilisés et ne peuvent reprendre la route qu'une fois le dispositif installé ou réparé.  

"Il faut renforcer ces contrôles, 54 % des émissions d'oxydes d'azotes viennent des routiers. Et _chaque année,  dans l'agglomération valentinoise, il y a 55 morts à cause de la pollution_." D'ici la fin de l'année, un agent sera spécialement chargé de contrôler les dispositifs AdBlue dans l'agglomération valentinoise. Actuellement, cinq agents sont habilités à les examiner dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.