Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Transports, circulation : les principaux points noirs en France

Les points noirs France Bleu de la mobilité : le rond-point d'Ahuy sur la LiNo en Côte-d'Or

-
Par , France Bleu Bourgogne

Dans le cadre de la journée France Bleu sur les points noirs de la mobilité, nous avons décidé de nous pencher sur la LiNo, et plus particulièrement sur le rond-point d'Ahuy, régulièrement encombré aux heures de pointes. La situation va t-elle changer dans les années à venir ?

Le rond point d'Ahuy, c'est le point qui pose problème sur la LiNo
Le rond point d'Ahuy, c'est le point qui pose problème sur la LiNo © Radio France - Anne Pinczon du Sel

C'est le point de passage le plus fréquenté de la LiNo : 32 000 véhicules passent chaque jour sur le rond-point d'Ahuy. Et le matin comme le soir, aux heures de pointe, les automobilistes restent souvent coincés de longues minutes avant de pouvoir arriver sur le lieu de travail ou de rentrer chez eux. 

Cette commerçante de la zone d'activités de Fontaine-les-Dijon emprunte la LiNo trois fois par semaine : "La LiNo c'est super, sauf qu'il y a trop de bouchons. Le samedi ça va, mais le lundi et le mercredi, au niveau du rond-point d'Ahuy, ça bouchonne. Faudrait mettre une deux voies, au lieu d'une seule, mais bon moi je suis pas ingénieure." 

Cette partienord-ouest de la rocade dijonnaise, elle a été inaugurée il y a 5 ans maintenant, pour désengorger les boulevards intérieurs. Et de ce point de vue là, le tronçon de 6,5 km fonctionne plutôt bien. D'après Dijon Métropole, le trafic des poids lourds a diminué de 50% dans certaines zones et le trafic des voitures a baissé de 10 à 20% sur l'ensemble de l'agglomération. La création de la LiNo a également permis "la reprise de l'activité sur la commune d'Ahuy et sur tout le secteur, précise le maire de la commune Dominique Grimpret, qui se félicite de l'ouverture récente d'un nouveau magasin bio, preuve de la montée en gamme des commerces et de la bonne santé économique de la zone.

Cliquez pour découvrir la carte interactive des principaux points noirs de la mobilité en France

Un rond-point qui va bientôt disparaître ? 

Reste que ce rond-point d'Ahuy suscite encore de nombreuses questions et cristallise les tensions des automobilistes. Alors que le tronçon entre ce rond-point et la Toison d'Or est le plus fréquenté, la circulation ne se fait que sur une seule voie dans chaque sens. "A l'origine, les ronds-points et la deux fois une voie ont été faits pour répondre aux pressions du maire de Dijon et aux mouvements écologistes, râle François Xavier Dugourd, premier vice-président du département, mais c'est une aberration. Aujourd'hui les bouchons entraînent de la pollution et ce n'est pas bon non plus pour l'environnement." 

Le maire d'Ahuy voudrait donc que ce rond-point disparaisse, à défaut d'avoir une deux fois deux voies sur toute la LiNo. "Le problème c'est qu'on accède et on sort de la LiNo par le même côté, c'est simple : il faut faire des entrées de chaque côté, côté Ahuy et côté Dijon. A priori, c'est ce qui était acté, c'est le préfet qui me l'avait confirmé, mais depuis je n'ai plus aucune nouvelle" détaille l'élu, qui déplore que la communication avec les services de l'Etat, qui gèrent cette route, soient si compliqués. 

D'après nos informations, des études seraient en cours pour faire disparaître ou pour réaménager ce rond-point et celui de Talant. D'autres études évaluent l'intérêt de passer l'ensemble de la LiNo à deux fois deux voies. Mais rien n'est encore tranché.

© Radio France - Denis Souilla
Choix de la station

À venir dansDanssecondess