Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

VIDÉO - Les portillons, arme anti-fraude dans les transports lillois

jeudi 30 novembre 2017 à 18:28 Par Stéphane Barbereau, France Bleu Nord

La station Lille-Europe est la première, depuis ce jeudi, a se doter de portillons d'accès pour lutter contre les fraudeurs. En 2020, les 60 stations des deux lignes de métro lillois en seront dotés pour un coût total de 60 millions d'euros.

Depuis ce jeudi 30 novembre, on doit passer des portiques d'accès pour aller dans le métro à la station Lille-Europe
Depuis ce jeudi 30 novembre, on doit passer des portiques d'accès pour aller dans le métro à la station Lille-Europe © Radio France - Stéphane Barbereau

Lille, France

C'est une petite révolution pour les usagers du métro lillois. Ouvert en 1983, il était totalement "ouvert". Pas de tourniquet ou de portiques pour y accéder, il n'y avait que des bornes pour valider son ticket.

Il était donc très facile de frauder rappelle Damien Castelain, le président de la Mel (Métropole Européenne de Lille) qui gère les transports :

Nous n'étions pas loin d'être des champions de la fraude !

Pour D. Castelain, ces portiques vont encore diviser par 2 le nombre de fraudeurs sur le réseau Transpole

Lors de sa conception et de sa construction dans les années 80, le métro lillois se voulait ouvert sur l'extérieur. On en était qu'au début de la crise économique rappelle Damien Castelain : "c'était le modèle de l'époque. Personne ne pouvait imaginer que les difficultés sociales, que la société allaient engendrer un taux de fraude de 20% qui n'est plus soutenable pour les collectivités locales et les contribuables".

1 voyageur sur 5 sans ticket dans les transports lillois

En 2014, près d'un voyageur sur cinq (18,3% de taux de fraude) ne validait pas son ticket ou montait dans une rame de métro sans payer. Depuis, la Mél a lancé un vaste plan anti-fraude en renforçant les contrôles, ce qui a déjà fait chuter le taux de fraude en 2017 (12,9%). L'arrivée de ces portiques est donc la dernière étape de ce plan. Ils sont fabriqués en Belgique. Une fois son ticket validé, deux portes vitrées d'une hauteur d'1m80 s'ouvrent. Une évolution bien accueillie par les usagers :

C'est simple. C'est plus pratique, c'est comme à Paris !

Il faut biper sa carte ou son ticket Pass Pass pour ouvrir les portes vitrées - Radio France
Il faut biper sa carte ou son ticket Pass Pass pour ouvrir les portes vitrées © Radio France - Stéphane Barbereau

Seule interrogation : ce dispositif ne va-t-il pas entraîner des bouchons aux heures de pointe dans la station la plus fréquentée du métro lillois, sous la gare Lille-Flandres ? Yannick Jacob, de la direction des Transports de la Mel se veut rassurant :

Tout le système a été étudié pour ne pas faire d'attente. On passe 60 personnes à la minute en sortie et 20 à l'entrée

S'il faut biper pour que le portique s'ouvre en entrant dans le métro, il ne faudra pas repasser son ticket pour sortir.