Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les portiques de sécurité dans les gares sont-ils vraiment efficaces ?

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu
Paris, France

Le sénateur de la Vienne Alain Fouché demande une enquête sur les portiques de sécurité installés fin 2015 dans les gares du Nord à Paris et de Lille sur les quais des Thalys. Selon lui, ces installations manquent d'efficacité.

Portique de sécurité dans la Gare du Nord
Portique de sécurité dans la Gare du Nord © Maxppp - Vincent Isore

Alain Fouché, sénateur Les Républicains de la Vienne, lance le débat. Les portiques de sécurité installés Gare du Nord à Paris et dans celle de Lille sont-ils utiles ? Ils sont en place depuis fin 2015 et c'était une volonté de la ministre Ségolène Royal après l'attaque terroriste à bord d'un Thalys à Arras (Pas-de-Calais) en août dernier. L' intervention de soldats américains présents à bord avait permis de neutraliser le terroriste. Mais l'épisode avait relancé la question de la sécurité et des contrôles dans les gares.

Des voyageurs contrôlés à Paris mais pas à Cologne ni à Amsterdam

Ces portiques installés sur les quais des trains Thalys sont censés améliorer la sécurité mais dans les  faits c'est plus compliqué. Il ne sont installés qu'en France mais pas dans les autres pays desservis par ces trains (Belgique, Allemagne, Pays-Bas). Certains de nos voisins s'y opposent fermement. Résultat :  les voyageurs peuvent être contrôlés à Paris avant de monter dans un train Thalys alors que les autres voyageurs qui montent dans le même train à Cologne ou à Amsterdam ne seront pas contrôlés.

Pour Alain Fouché c'est tout simplement illogique surtout quand on connaît le coût de ces portiques. Pour l'achat, l'entretien et l'utilisation de ceux de la Gare du Nord à Paris, il faut compter 5 millions d'euros par an.

Alain Fouché, sénateur LR, demande une enquête sur les portiques de sécurité

Guillaume Pépy, le PDG de la SNCF exclut d'abandonner ces portiques Thalys. L' entreprise envisage même d'en installer dans d'autres gares notamment à Montparnasse, mais cette fois-ci des portiques détecteurs d'explosifs. Le directeur rappelle aussi le déploiement à venir d'agents de sûreté en civil et armés. Chaque année, la SNCF dépense 400 millions d'euros pour la sécurité. Un montant qui devrait augmenter de 50% vu le contexte.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess