Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Les prix des Transports Urbains Lavallois augmenteront au 1er septembre

lundi 25 mars 2019 à 22:28 Par Martin Cotta, France Bleu Mayenne

Le conseil communautaire de Laval Agglomération a voté une hausse des tarifs des TUL à partir du 1er septembre 2019. Le prix du ticket de bus passera de 1,15€ à 1,30€. Une mesure anti-sociale pour l'opposition.

Les prix des billets TUL augmenteront à partir du 1er septembre
Les prix des billets TUL augmenteront à partir du 1er septembre © Radio France - Martin Cotta

Laval, France

Mauvaise nouvelle pour les usagers des Transports Urbains Lavallois. A partir du 1er septembre 2019, les prix des prestations des TUL augmenteront de 1,5%. Une hausse justifiée en conseil communautaire de Laval Agglomération par Denis Michel, vice-président en charge des Transports. "Nous pratiquions jusque-là des prix plus bas que les villes de la même strate que nous" a avancé l'élu. Les tarifs n'ont pas augmenté depuis deux ans a également expliqué Denis Mouchel. 

Les explications de Denis Michel, vice-président en charge des Transports

Conséquence de cette décision : le prix du ticket de bus augmentera de 15 centimes d'euros. De 1,15€ à 1,30€. L'objectif est notamment d'inciter les usagers à prendre des cartes de transports et non plus d'acheter à chaque voyage un billet au chauffeur de bus. 

"C’est une mesure anti-sociale" a rétorqué Claude Gourvil, conseiller communautaire Europe-Écologie Les Verts. "On avait la possibilité par exemple, de rendre les cartes de transport plus attractives en réduisant le prix d'achat de la première de façon à avoir un engagement positif" estime Claude Gourvil. "C’est un contresens de l'Histoire" surenchérit Aurélien Guillot, conseiller communautaire communiste. Ce dernier a plaidé pour une gratuité.