Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Les radars embarqués gérés par des sociétés privées arrivent bientôt en Centre-Val de Loire

mercredi 3 octobre 2018 à 10:24 Par Jérémy Marillier, France Bleu Berry, France Bleu Orléans et France Bleu Touraine

Après la Normandie, les radars embarqués gérés par des sociétés privées vont bientôt débarquer en Centre-Val de Loire. Le délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe, l'a annoncé ce mercredi sur France Bleu.

Les voitures-radar privées bientôt en Centre-Val de Loire
Les voitures-radar privées bientôt en Centre-Val de Loire © Maxppp - Maxppp

Centre-Val de Loire, France

Voila une nouvelle qui ne va pas ravir certaines associations, comme 40 Millions d'Automobilistes, qui dénonce ce qu'elle qualifie de "machine à cash". Après la Normandie où cette expérimentation est menée depuis le mois d'avril (26 véhicules privés déployés dans le département de l'Eure), les voitures-radar privées vont bientôt débarquer en région Centre-Val de Loire. Le délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe, l'a annoncé ce mercredi matin sur France Bleu Orléans.

"Nous avons un marché par région et nous développons le système de région en région, d'un voisin à l'autre, explique Emmanuel Barbe. Ces radars vont donc bientôt venir en Centre-Val de Loire. Impossible de vous dire encore une date puisque les marchés doivent encore être ficelés."

Pour essayer d'éteindre toute polémique, le "Monsieur sécurité routière" du gouvernement ajoute que ces sociétés privées ne seront pas rémunérées au nombre de PV adressés, qu'elles doivent suivre un itinéraire bien précis fixés par les Préfectures des départements.

Ces radars embarqués gérés par des sociétés privées doivent se généraliser dans toute la France courant 2019.