Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Les routes bas-normandes plus meurtrières en 2015

mardi 29 décembre 2015 à 9:00 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

94 personnes ont trouvé la mort sur les routes de Basse-Normandie depuis le Ier janvier. C'est 11 décès de plus que pour l'ensemble de l'année 2014. Des trois départements Bas-Normands, c'est l'Orne qui a vu sa mortalité routière subitement augmenter (+47%) dans des chiffres provisoires.

Contrôle automatique de vitesse à Loucelles (Calvados)
Contrôle automatique de vitesse à Loucelles (Calvados) © Radio France - Jean Yves Desfoux

Caen, France

A quelques jours de célébrer le changement d'année, il est d'ors et déjà acquis que la mortalité routière a de nouveau augmenté en 2015 en Basse-Normandie. Le Calvados déplore 34 tués. C'est cinq de plus que 2014 et c'est la 2e hausse consécutive après des années de fortes baisses (111 morts en 1999). L'alcool est toujours l'un des principaux facteurs même s'il est difficile d'expliquer cette variation selon le capitaine Loïc Loupret, commandant second de l'escadron départemental de la Sécurité routière du Calvados.

Loïc Loupret, commandant en second de l'E.D. de la Sécurité routière du Calvados

Hausse de la mortalité routière de 47% dans l'Orne

C'est l'Orne qui a vu ses statistiques durement impactées par des accidents particulièrement meurtriers (4 passagers d'un même véhicule en janvier dernier, trois autres dans une collision avec un train en août...) avec dix décès de plus qu'en 2014.

Philippe Vayssette, le président de la Ligue contre la Violence routière du Calvados, déplore un manque d'ambition politique et des mesures parfois contradictoires.

Philippe Vayssette, président de la Ligue contre la violence routière Calvados

Des trois départements Bas-Normands, la Manche est en revanche le seul à déplorer moins de tués sur ses routes (29 au lieu de 33) à quelques jours du nouvel an.