Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

A La Rochelle, les routiers reconduisent le blocage des dépôts pétroliers ce lundi soir

lundi 25 septembre 2017 à 18:26 Par Marie-Laurence Dalle, France Bleu La Rochelle

Les routiers CGT et FO ont voté ce soir à La Rochelle la reconduction de leur mouvement. Ils bloqueront à nouveau les dépôts pétroliers de La Pallice ce mardi à partir d'1 heure du matin mais faute de renforts, ils rentrent chez eux ce soir.

Les dépots Picoty à La Rochelle, fermés en raison du blocage de la rue
Les dépots Picoty à La Rochelle, fermés en raison du blocage de la rue © Radio France - Marie-Laurence Dalle

La Rochelle, France

Le mouvement continue à La Pallice. L'assemblée générale des routiers FO et CGT a voté ce lundi soir la reconduction du blocage des dépots pétroliers. Mais faute de relève, les routiers ne passeront pas la nuit sur place. Ils reviendront mardi matin, à 1h bloquer les deux bouts de la rue de Béthencourt.

Ils étaient une soixantaine dans la nuit

Un tas de palettes aux deux bouts de la rue de Béthencourt à La Rochelle. - Radio France
Un tas de palettes aux deux bouts de la rue de Béthencourt à La Rochelle. © Radio France - Marie-Laurence Dalle

Lundi matin, ils étaient une soixantaine selon la CGT, dans la journée certains sont partis se coucher. Ils travaillent pour la plupart dans le secteur du transport de produits dangereux, et attendaient le renfort de collègues d'autres secteurs, mais aucun n'est venu les soutenir.
Dans la journée de lundi, aucun camion citerne n'a pu accéder aux dépôts Picoty ou SDLP mais les routiers ont laissé passer les voitures des entreprises voisines. Les camions sont repartis charger du pétrole à Donges (Loire-atlantique) ou Bordeaux. Toute la journée la rue de Béthencourt est restée déserte (la rue est en travaux, et la circulation autre que celle des camions citerne était déjà déviée ).

Les automobilistes se sont rués dans les stations essence

La peur de manquer d'essence a poussé les automobilistes dans les stations essence - Radio France
La peur de manquer d'essence a poussé les automobilistes dans les stations essence © Radio France - Marie-Laurence Dalle

A l'annonce du blocage, les automobilistes des deux Charentes se sont précipités dans les stations services pour faire le plein. Lundi soir plusieurs pompes limitaient à 20 ou 30€ les achats d'essence.