Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Les temps de parcours arrivent sur les panneaux de l’A31 et de l’A33

Les temps de parcours sur l'A 31 et l'A33 seront affichés sur les panneaux au-dessus des autoroutes à partir du lundi 15 juillet, dans l’après-midi. Des temps de parcours basés sur la vitesse réelle des véhicules.

Chaque véhicule connecté au Bluetooth fournira une information pour calculer le temps de parcours.
Chaque véhicule connecté au Bluetooth fournira une information pour calculer le temps de parcours. © Maxppp - Pierre HECKLER

Lorraine, France

A partir du lundi 15 juillet, dans l’après-midi, les temps de parcours seront affichés sur les panneaux lumineux de l’A31 et de l’A33. Cette information sera possible grâce à la vitesse des véhicules qui seront connectés au système Bluetooth, via le téléphone ou l'ordinateur de bord. 

Leur signal sera capté par les 38 balises installées sur les 120 km entre la frontière luxembourgeoise et le péage de Gy d'un côté et Lunéville de l'autre. Les données seront cryptées et non conservées assure la Direst, la direction interdépartementale des routes de l'est, elle a fait une déclaration à la Cnil, la commission nationale de l’informatique et des libertés. 

16 panneaux dans chaque sens

Les temps de parcours de chacun seront moulinés dans un logiciel qui les ressortira sur les panneaux lumineux, il y en a 16 dans chaque sens. On verra par exemple 12 minutes pour faire Thionville-la frontière. Dans sa salle des commandes, la Direst aura même des informations bien plus fines, 11 minutes et 38 secondes, à 72 km/h.

20% des véhicules connectés au Bluetooth

Des milliers de données seront recueillis pour aboutir à cette précision, car on estime que 20% des véhicules activent leur Bluetooth. Mais seuls ceux qui respectent la limitation de vitesse seront pris en compte. D'ici quelques mois, ces temps de parcours seront également consultables sur le site internet de la Direst.

Régulation dynamique de la vitesse : des efforts de communication à fournir

Par ailleurs, la Direst a dressé un bilan mitigé de la régulation dynamique de la vitesse, c'est à dire de la baisse de la vitesse quand le trafic est chargé. Elle est en place depuis trois ans et demi sur l'A31, depuis un an et demi sur l'A33. Globalement, cela a tiré vers le bas la vitesse générale, mais quand la celle-ci est abaissée à 70 km/h sur l'A31, seulement 28% des conducteurs la respectent. Et ils ne sont que 10% sur l'A33. Difficile de faire comprendre la logique du rouler moins vite pour éviter les bouchons. 

Antoine Vogrig , directeur de la Direst.

Le trafic a explosé sur l'A31 de 12% entre 2015 et 2018. Cet axe compte entre 70.000 et 80.000 véhicules par jour (dont 11% de camions). L'A33 enregistre 65.000 véhicules par jour.