Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Les trains Corail de la ligne Paris-Orléans-Tours bientôt remplacés par des trains nouvelle génération

-
Par , France Bleu Touraine

Un design plus moderne, plus de place pour les passagers et aussi pour les vélos, 32 nouvelles rames seront mises en service entre 2020 et 2022.

Le nouveau train Bombardier de la ligne Tours - Orléans - Paris sera en circulation entre 2020 et 2022
Le nouveau train Bombardier de la ligne Tours - Orléans - Paris sera en circulation entre 2020 et 2022 © Radio France - Manon Derdevet

Tours, France

Les trains de la ligne Tours - Orléans - Paris changent de peau. 32 nouveaux rames flambant neuves de la marque Bombardier seront mis en service entre 2020 et 2022 sur la ligne Rémi Express. Cela concerne aussi les lignes Paris - Montargis - Nevers et Paris - Bourges - Montluçon. 

Ces vendredi et samedi 11 et 12 octobre, un stand avec des casques de réalité virtuelle est installé en gare de Tours pour faire découvrir ces nouveaux trains qui pourront accueillir 370 personnes par rame.

Un casque de réalité virtuelle en 3D est proposé aux Tourangeaux pour découvrir le train - Radio France
Un casque de réalité virtuelle en 3D est proposé aux Tourangeaux pour découvrir le train © Radio France - Manon Derdevet

Une enveloppe de 460 millions d'euros

"Sur ces lignes on aura constaté que le matériel est vétuste, que le confort laisse parfois à désirer et que tout cela a des incidence sur la régularité des trains", explique Cathy Munsch-Masset, 2ème vice-Présidente du Conseil régional. "On a négocié avec l'Etat une enveloppe pour 460 millions d'euros pour ces nouvelles rames" poursuit-elle. 

Selon Cathy Munsch-Masset, ce nouveau train sera bien plus confortable mais aussi plus accessible pour les personnes à mobilité réduite. "Il y aura aussi plus d'éléments de services comme des prises de courant ou des prises USB, plus adaptés aux voyages des étudiants ou aux voyages d'affaires" décrit-elle.

"Ces rames seront aussi plus rapides, 200 km/h" conclut la 2ème vice-Présidente du Conseil régional.

Choix de la station

France Bleu