Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Les transporteurs routiers prévoient une action sur l'autoroute A1 ce samedi

-
Par , France Bleu Nord

Les transporteurs routiers manifestent à leur tour et prévoient plusieurs blocages de routes en France ce samedi. Dans le Pas-de-Calais, une action est prévue en amont du péage de Fresnes pour dénoncer une hausse des taxes sur le gazole.

Des camions devraient être bloqués sur l'A1 ce samedi dans le sens Lille - Paris en amont du péage de Fresnes.
Des camions devraient être bloqués sur l'A1 ce samedi dans le sens Lille - Paris en amont du péage de Fresnes. © Radio France - Béatrice Dugué

Nord-Pas-de-Calais, France

Rien à voir avec la réforme des retraites, c'est la hausse des taxes sur le gazole qui mobilisent les transporteurs routiers ce samedi en France. Dans le Pas-de-Calais, ils prévoient un barrage filtrant en amont du péage de Fresnes

Les transporteurs se rejoignent à 6h00 à la plateforme multi-modale Delta 3 de Dourges, près de Lens et vont descendre l'autoroute A1 en direction de Paris. Au niveau de la sortie 16, en amont du péage de Fresnes, les manifestants vont alors mettre en place un barrage filtrant. Les voitures pourront passer mais pas les camions, ce qui risque de créer des bouchons sur place. 

C'est le syndicat OTRE qui représente surtout les petites et très petites entreprises qui se mobilise. Sur son site, les représentants expliquent que deux centimes en plus sur le gazole, comme envisagé dans le projet de loi de finances pour 2020, représentent 800 euros supplémentaires par an et par camion

De quoi renforcer leur colère déjà bien catalysée par la fin de l'avantage fiscal prévu sur le gazole non routier et la mise en place d'un bonus malus pour les entreprises qui recourent régulièrement à des contrats courts. 

Dans un contexte social tendu, les deux syndicats majoritaires dans la profession - FNTR et Union TFL - n'appellent pas à la mobilisation ce samedi afin d'éviter la confusion en pleine période de grèves contre la réforme des retraites. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu