Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les transports en commun lyonnais bientôt gratuits pour les plus démunis

Le syndicat gestionnaire des transports en commun dans la Métropole de Lyon (Sytral) a adopté lundi 23 novembre une nouvelle "tarification solidaire", notamment la gratuité des transports pour les plus démunis. Cette mesure prendra effet le 1er janvier 2021.

Les transports en commun lyonnais bientôt gratuits pour les plus démunis. Ici, une rame de métro TCL. (illusration)
Les transports en commun lyonnais bientôt gratuits pour les plus démunis. Ici, une rame de métro TCL. (illusration) © Maxppp - Maxime JEGAT

L'ensemble du réseau des transports en commun lyonnais (TCL) sera gratuit dès le 1er janvier 2021 pour l'ensemble des plus démunis, après un vote de l'autorité organisatrice. Les élus du syndicat gestionnaire des transports en commun dans la Métropole de Lyon (Sytral) ont décidé lundi 23 novembre la création d'un "abonnement solidaire gratuit" à destination notamment des bénéficiaires du RSA, de l'allocation adulte handicapé, de l'allocation de solidarité aux personnes âgés. Les demandeurs d'asile ou de titre de séjour sont aussi concernés par la mesure.

130 000 bénéficiaires

Sur présentation de justificatifs, 130.000 personnes pourraient en bénéficier selon le Sytral pour un coût estimé entre 10 et 12 millions d'euros. Bruno Bernard, président EELV de la Métropole de Lyon et également à la tête du Sytral, voit dans "le développement des transports en commun le moyen le plus efficace pour réduire les inégalités territoriales et sociales" et défend "l'accession de tous aux transports en commun". Face à certains élus s'alarmant du coût pour la collectivité de cette nouvelle tarification, Bruno Bernard relativise en estimant que "la crise sanitaire en 2020 coûte déjà 136 millions d'euros (au Sytral). Le montant de la crise sanitaire 2020, c'est 10 ou 12 ans de gratuité.

Le ticket à 1,90 euros n'augmentera pas en 2021

Un abonnement "Solidaire Réduit" à 10 euros par mois entrera également en vigueur au 1er janvier 2021, pour une offre de tarifs à destination des usagers les plus modestes simplifiée. Il devrait lui bénéficier à 70 000 personnes. Le président du Sytral a par ailleurs annoncé le gel de tous les autres tarifs d'abonnement ainsi que du ticket unitaire, qui restera à 1,90 euros en 2021.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess