Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports
Dossier : Le nouvel hôpital Nord Franche-Comté

Les travaux de l'échangeur de Sévenans créent des problèmes dans les communes alentours

Franche-Comté, France

Les travaux de l'échangeur de Sévenans perturbent la circulation sur l'A36 mais aussi les petites communes autour de l'hôpital. Camions, ambulances et voitures n'ont jamais été aussi nombreux à traverser les communes.

Pour éviter les travaux, beaucoup d’automobilistes empruntent les routes secondaires.
Pour éviter les travaux, beaucoup d’automobilistes empruntent les routes secondaires. © Radio France - Wassila Guitoune

C'est l'autre dégât collatéral des travaux de l'échangeur de Sévenans et de l'ouverture du nouvel hôpital de Trévenans. Depuis l'ouverture du site en début d'année et le lancement des travaux de l'échangeur, le trafic routier explose dans les petites communes proches de l'hôpital. "Il y a 3000 salariés sur le site de Trévenans, dont une bonne partie qui viennent de Montbéliard et prennent les routes secondaires pour éviter l'A36 et traversent nos villages", explique Bernard Nusbaumer, le maire de Dambenois. Les communes de Trévenans ou encore Vézelois effectuent d'ailleurs des comptages en ce moment.

Des ambulances sur les routes secondaires pour éviter l'A36

Dans les communes au bord de l'A36, les habitants n'ont jamais vu autant de circulation. A Dambenois, Hubert habite le village depuis 1968. "On voit même des ambulances en permanence. Avant quand on en voyait une on savait que c'était quelqu'un du village qui avait un problème", raconte-t-il. "Le carrefour d'accès à l'A36 n'a pas été modifié avant l'ouverture de l'hôpital alors que c'était déjà compliqué avec la gare TGV et donc on passe ailleurs aux heures de pointe pour éviter les bouchons", explique Jean-Jacques Hezard, cogérant des ambulances Jussieu Secours.

Aides financières pour les communes

Dans le Territoire de Belfort, le conseil départemental a mis en place une enveloppe exceptionnelle d'aide aux communes pour compenser les nuisances qu'elles subissent. Les neuf communes les plus proches de l'échangeur peuvent ainsi recevoir une aide financière à hauteur de 50% pour des projets d'aménagement de sécurité routière. En revanche rien n'est pour l'instant prévu dans les communes du Pays de Montbéliard.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu