Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Les travaux de réfection du tunnel ferroviaire de Vanémont avancent

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Dans le cadre de la réfection de la ligne ferroviaire Epinal/Saint-Dié, le tunnel de Vanémont fait peau neuve. Long de 144 mètres l'ouvrage d'art qui menaçait ruine, avait entraîner le suspension du trafic fin décembre 2018. Les trains devraient à nouveau circuler fin 2021 début 2022.

Visite du chantier de réfection du tunnel ferroviaire de Vanémont
Visite du chantier de réfection du tunnel ferroviaire de Vanémont © Radio France - Hervé Toutain

Chemin de Vanemont Anould, La Houssière, France

Dynamité en 1944 et remis en service à la fin de la guerre, le tunnel ferroviaire de Vanémont n'a cessé de se dégrader au fil des ans, faute d'investissements suffisants. Fin décembre 2018 le trafic des trains était suspendu, l'ouvrage d'art menaçant de s'effondrer. Il était donc urgent de le reprendre entièrement. C'est chose faite depuis le 18 septembre dernier. "nous avons déjà injecté 150 M3 de coulis de ciment pour consolider le massif de grès à l'extérieur et projeté du béton à l'intérieur pour recréer une coque", explique Marc Bizien. Le directeur territorial SNCF Grand-Est constate encore que plus d'un tiers des rails qui parcourent les 48 kilomètres de la ligne date de 1927 et n'ont pas été changés depuis.   

La fin des travaux dans le tunnel de Vanémont est programmée le 15 fevrier prochain. Le chantier se déplacera alors dans le tunnel de Bruyères. La première phase de travaux comprend également le remplacement de près de 8 kilomètres de voies et le renouvellement de 6 passages à niveau.

En 2022 l'objectif est d'offrir 1 aller-retour quotidien Epinal-Strasbourg et 7 à 9 aller-retour Epinal-Saint-Dié en 53 minutes. Le coût total de la réfection de la ligne est de 21 millions d'euros. 40% pris en charge par l'Etat et 60% par la région. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu