Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Les trottinettes victimes de l'incivisme de certains Marseillais

-
Par , France Bleu Provence

Onze trottinettes en libre service ont été retrouvées le week-end dernier dans le Vieux-Port de Marseille. La durée de vie de ces engins électriques varie entre deux et six mois selon les opérateurs.

11 trottinettes électriques ont été retrouvées dans le Vieux Port de Marseille
11 trottinettes électriques ont été retrouvées dans le Vieux Port de Marseille © Maxppp -

Marseille, France

C'est la nouveauté de l'année : parmi les déchets retrouvés lors d'une opération de nettoyage du Vieux-Port à Marseille, les bénévoles ont retrouvé 11 trottinettes électriques en libre service. "Ça va devenir un fléau, s'inquiète Michel Graveleau, le président du Cercle nautique qui organise chaque année cette opération de nettoyage. Les batteries de ces trottinettes sont très polluantes. L'année prochaine, peut-être qu'on en sortira une centaine !" La plupart était vert et noir, les couleurs de Lime, le premier opérateur installé dans la ville. Son directeur général Arthur-Louis Jacquier essaie de minimiser ces actes de vandalisme : "Nous rencontrons un vif succès à Marseille. Tout se passe bien, mais il y a quelques exceptions chez nos utilisateurs qui se conduisent mal. Mais ça reste minoritaire".

À peine deux mois d'espérance de vie

Pourtant, une des petites mains de l'opérateur, ces "juicers" aussi appelés les "chargeurs", payés pour ramasser les trottinettes et les charger, raconte qu'il en ramasse un peu partout dans la ville. Même dans les quartiers nord où le service est loin d'être assuré. Plusieurs des opérateurs que nous avons interrogés assurent que Marseille n'est pas une ville plus rebelle que les autres. On ne casserait pas plus de trottinette qu'ailleurs. Comme dans les autres communes, ces engins électriques ont une espérance de vie qui ne dépassent pas les six mois, voire deux mois pour les plus utilisées.