Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Les usagers dénoncent la suppression du premier TGV du matin entre Annecy et Paris

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Les usagers du train dans les Alpes dénoncent la décision de la SNCF de supprimer à partir du 15 décembre du train de 5h32 entre Annecy-Chambéry-Aix-les-Bains et Paris. Ce TGV était le seul permettant d'arriver dans la capitale avant 10 heures du matin.

Les TGV du matin permettent d'arriver avant 10 heures à Paris, pour des réunions par exemple
Les TGV du matin permettent d'arriver avant 10 heures à Paris, pour des réunions par exemple © Maxppp -

Annecy, France

C'est un train dans lequel on a l'habitude de voir des travailleurs un peu endormis, faisant un aller-retour rapide à Paris pour une réunion. Le premier TGV direct entre Annecy et Paris fait partie des trains que la SNCF va supprimer à partir du 15 décembre prochain. Après déjà la décision de supprimer deux trains entre Annecy et paris en 2018, c'en est trop pour les usagers. 

L'ARDSL et l'ADTC* Savoie demandent le maintien de ce train qui part à 5h32 d'Annecy (avant de passer par Aix-Les-Bains et Chambéry) et qui permet une arrivée à Paris à 9h15. 

Pour Didier Chagny de l'ARDSL, "il y a un déclassement d'Annecy- Chambéry et Aix-Les-Bains qui se retrouvent moins accessibles avec Paris par rapport à d'autres villes de France. Toutes les autres villes situées à trois ou quatre heures de train de Paris, ont un train qui permet aux voyageurs d'arriver avant 10 heures du matin. Tous les gens qui ont besoin d'être à Paris pour la matinée, pour une réunion par exemple, c'est toute la matinée qui est foutue". 

Pour tous les gens qui ont besoin d'être à Paris avant 10 heures, c'est la matinée qui est foutue—Didier Chagny, ARDSL

Autre problème : les usagers pourraient se détourner du train pour prendre leur voiture. En effet, pour arriver tôt à Paris, depuis Aix et Chambéry, il faudrait rejoindre Lyon Part-Dieu en voiture puis reprendre sa voiture le soir. Si on le fait en TER, le trajet sera rallongé de 30 minutes, ce qui ne satisfait pas les travailleurs. 

Les associations d'usagers appellent les élus locaux des Pays de Savoie et les acteurs du monde économique à intervenir auprès du ministère des transports. 

*ARDSL : Association rail Dauphiné Savoie Léman et ADTC : association pour le développement des transports en commun en Savoie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu