Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Les usagers des bus d'Amiens mécontents du réseau secondaire

-
Par , France Bleu Picardie

Une table-ronde portant sur le réseau de bus secondaire d'Amiens Métropole est organisé ce vendredi soir en mairie d'Amiens. Une trentaine d'usagers réclament de nouveaux horaires.

Dolorès Esteban, conseillère Front de Gauche au département de la Somme participe à une table ronde sur le réseau de bus secondaire d'Amiens
Dolorès Esteban, conseillère Front de Gauche au département de la Somme participe à une table ronde sur le réseau de bus secondaire d'Amiens © Radio France - Elodie Touchais

Amiens, France

Une trentaine d'usagers habitant les quartiers Renancourt, Saint-Maurice, Faubourg de Hem et Etouvie à Amiens ont le sentiment d'être "les oubliés" du nouveau réseau de bus.  Ils réclament de nouveaux horaires de bus et vont exposer leurs doléances ce vendredi soir à une table ronde organisée en mairie d'Amiens. Le maire, Brigitte Fouré et des représentants du réseau de bus Amétis y participeront.

Un seul bus par heure

C'est la fréquence des bus qui leur pose problème. Depuis le mois de mai et le nouveau réseau de bus mis en place pour le lancement des Nemo, il n'y a plus qu'un seul bus par heure explique Dolorès Esteban, la conseillère départementale Front de Gauche se fait le relais de ces usagers mécontents dans son canton : "quand le bus de 8h09 est passé à 8h03 et que le prochain est dans une heure, comment vous faites ?" s"interroge l'élue.

Le réseau secondaire a pâti du BHNS_ Dolorès Esteban, conseillère départementale

Avec si peu de bus, les personnes âgées qui vivent éloignées du centre-ville sortent moins assurent la conseillère départementale Front de Gauche. Elles ont peur de rester bloquer une heure à un abri-bus selon Dolorès Esteban qui multiplie les exemples. Un jeune du quartier Saint-Maurice aurait lui perdu son poste en CDD sur la zone industrielle nord faute de bus à l'heure.

Deux bus par heure demandés par les usagers

Les usagers du réseau secondaire vont exposer leurs doléances ce vendredi lors d'une table-ronde en mairie d'Amiens. Ils veulent le retour à deux bus par heure.  Contacté par France Bleu Picardie, Amétis assure qu'il n'est "pas fermé à des ajustements du réseau de bus secondaire".

A cinq mois des élections municipales, il sera peut-être "plus facile d'obtenir quelque chose" glisse Dolorès Esteban dont l'interview est ici

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu