Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Les vignettes Crit'air entrent en vigueur dans l'Eurométropole de Strasbourg

lundi 30 octobre 2017 à 20:00 Par Olivia Chandioux, France Bleu Alsace et France Bleu

Après Paris, Lyon et Grenoble, l'Eurométropole de Strasbourg passe à la vignette Crit'air en cas de pic de pollution. Elles sont obligatoires à partir du mercredi 1er novembre. Il existe six vignettes en fonction du niveau de polluants émis par le véhicule.

En cas de contrôle, si vous n'avez la fameuse vignette, vous risquez une amende de 68 euros.
En cas de contrôle, si vous n'avez la fameuse vignette, vous risquez une amende de 68 euros. © Maxppp - Jean-Marc Loos

Strasbourg, France

Elles sont obligatoires à partir du mercredi 1er novembre, si vous circulez dans les 33 communes de l'Eurométropole de Strasbourg. Elles, ce sont les vignettes Crit'Air qui permettent de différencier les véhicules qui polluent le plus, de ceux qui polluent le moins.

Une mesure annoncée en février dernier, qui devient donc une obligation que vous circuliez en voiture, en moto, en camionnette ou encore en autocar. Les seules exceptions sont les ambulances ou les camions de pompiers, ainsi que les camions frigorifiques qui viennent livrer les grandes surfaces et les commerces.

A Strasbourg, les contrôles des vignettes n'auront lieu que pendant les pics de pollution

L'obligation prend effet mercredi. Mais pas de panique, cela ne veut pas dire que vous serez contrôlé à partir de cette date là. Ce qui va se passer c'est qu'en cas de trois jours de pic de pollution d'affilée, les véhicules de catégorie 4 et 5, les plus anciens et les plus polluants ne pourront plus circuler entre 6 heures et 22 heures.

Cette vignette de diverses couleurs identifie les véhicules selon leurs émissions polluantes (oxydes d'azote, particules). - Radio France
Cette vignette de diverses couleurs identifie les véhicules selon leurs émissions polluantes (oxydes d'azote, particules). © Radio France - Ministère de la transition écologique et solidaire

D'après les estimations de l'Eurométropole, une à deux voitures sur dix sont concernées, et deux à trois camions sur dix. Et c'est seulement à l'occasion des pics de pollution que les forces de l'ordre feront des contrôles pour vérifier que votre véhicule est bien équipé d'une vignette, et que vous avez le droit de rouler.

"La vignette permet à chacun de prendre ses responsabilités", Robert Herrmann président de l'Eurométropole

Si vous ne l'avez pas à ce moment là, vous risquez une amende de 68 euros(135 euros pour les camions et les autocars). La vignette est à acheter sur le site du ministère de la transition écologique et solidaire, elle coûte 4,18 euros (avec les frais d'envoi).

A lire aussi : Crit'air : attention les verbalisations entrent en vigueur !