Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Les vols entre Limoges-Bellegarde et Paris reprendront le 4 mars

vendredi 1 février 2019 à 18:48 Par Jérôme Edant, France Bleu Limousin

La liaison entre l'aéroport de Limoges-Bellegarde et Paris reprendra le 4 mars prochain, une ligne interrompue depuis le 22 décembre. Le syndicat mixte de l'aéroport vient de choisir la compagnie qui assurera cette ligne, ainsi que celle qui exploitera la liaison Limoges-Lyon.

Les vols entre Limoges et Paris, interrompus depuis décembre dernier, reprendront le 4 mars prochain
Les vols entre Limoges et Paris, interrompus depuis décembre dernier, reprendront le 4 mars prochain © Maxppp - Alexis Sciard

Limoges, France

La date est fixée : les vols pour Paris, au départ de l'aéroport de Limoges-Bellegarde, reprendront le 4 mars prochain. Le syndicat mixte qui gère l'aéroport vient de choisir les compagnies qui assureront, d'une part, la liaison vers Paris et, d'autre part, vers Lyon dans le cadre de délégations de service public. Toutefois, ce choix  reste encore secret jusqu'à la validation définitive de la procédure. 

La reprise des vols est très attendue par l'aéroport et par tout le territoire haut-viennois. La liaison vers Paris est interrompue depuis le 22 décembre dernier, la compagnie TwinJet avait alors expliqué que son contrat d'exploitation arrivait à expiration, quand les gestionnaires de l'aéroport estimaient avoir été pris de court et sans préavis.

Avec la reprise des vols au mois de mars, la promesse est d'offrir des billets beaucoup plus abordables grâce aux subventions accordées par le pouvoirs publics.