Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les VTC manifestent à Paris contre le projet de "zone à trafic limité" dans l'hypercentre

-
Par , France Bleu Paris

Les chauffeurs de VTC manifestent ce samedi 29 mai à Paris contre le projet de la municipalité de limiter la circulation des véhicules dans le centre de la capitale. Ils pourraient être concernés par l'interdiction, à l'inverse des taxis.

Les VTC ont bloqué la rue de Bercy
Les VTC ont bloqué la rue de Bercy © Radio France - Claire Leys

Les chauffeurs de VTC manifestent ce samedi 29 mai à Paris contre un projet d'encadrer leur circulation dans le centre de la capitale. Ils bloquent la rue de Bercy et ils comptent rester jusqu'à 20h30. Ils expliquent que s'ils ne peuvent plus accéder au centre de Paris, ils vont "mettre la clé sous la porte, parce que ça représente 80% du chiffre d'affaires".  La maire Anne Hidalgo "veut notre mise à mort", ajoute l'un d'entre eux.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

L'autorisation des VTC pas encore tranchée

La municipalité veut créer, "mi-2022", une "zone à trafic limité" dans le centre de Paris. "Les riverains, les personnes à mobilité réduite, les taxis, les artisans et commerçants du quartier, etc. pourront continuer à y accéder", explique l'adjoint aux transport David Belliard.  En revanche, tous les véhicules qui passent par le cœur de la capitale sans s'y arrêter devront emprunter un autre itinéraire ou un autre moyen de transport. Quid des deux-roues et des VTC, ou encore des cars de touristes ?  Une consultation citoyenne, qui se tient jusqu'au mois d'octobre, doit permettre de trancher.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess