Transports

LGV Bordeaux vers Dax et Toulouse : le ministère des Transports reste favorable

Par Éric Ballanger, France Bleu Béarn, France Bleu Gascogne, France Bleu Gironde, France Bleu Pays Basque et France Bleu Toulouse mercredi 23 septembre 2015 à 17:00

© Radio France

Selon les informations de France Bleu Gascogne, le ministère des Transports vient de déposer un rapport dans lequel il propose de poursuivre le projet. C'est le Premier ministre Manuel Valls, qui va arbitrer d'ici la fin de la semaine.

C'est imminent. Et c'est désormais le Premier ministre Manuel Valls qui doit trancher. Il va le faire **d'ici la fin de cette semaine ou tout début de la semaine prochaine** au plus tard. Il va trancher entre deux avis. Oui ou non. Blanc ou noir. 

Principal argument : l'aménagement du territoire

Le ministère des Transports a déposé son rapport sur le bureau du premier ministre dans lequel il propose de donner un avis favorable à la LGV._ _Malgré cette fameuse enquête d'utilité publique qui avait rendu un avis défavorable en mars dernier estimant que le projet était trop cher, pas utile et favorisait trop les grandes métropoles.

L'argument développé par le ministère des Transports, c'est l'aménagement du territoire et surtout le déséquilibre entre les lignes TGV à l'est et au sud alors qu'il n'y en a pas en Aquitaine. 

Le ministère de l'Economie et des Finances est contre. Au Premier ministre de trancher

Reste que le ministère de l'Economie et des Finances est contre. C'est donc le Premier ministre qui arrive en bout de ligne et qui va décider. Il est tenu par le calendrier car si l'on veut poursuivre cette LGV, il faut lancer, avant le premier octobre, la procédure qui permettra aux communes traversées de modifier leur plan local d’urbanisme et ça, ce doit être achevé d'ici juin prochain. 

LIRE AUSSI :

Mobilisation générale en faveur de la LGV à l'appel d'Alain Rousset président de la région Aquitaine

CARTE : le parcours de la LGV après Bordeaux

La LGV va passer sur sa maison