Transports DOSSIER : LGV Limoges-Poitiers

LGV Limoges-Poitiers : la déclaration d'utilité publique sera-t-elle annulée ?

Par Fabienne Joigneault, France Bleu Creuse, France Bleu Limousin et France Bleu Poitou mardi 22 mars 2016 à 9:30

Le Conseil d'État examine le recours le 23 mars
Le Conseil d'État examine le recours le 23 mars © Maxppp - Vincent Isore

Les recours des opposants au projet de LGV Limoges-Poitiers seront examinés ce mercredi devant le Conseil d'Etat. Et le rapporteur public va demander l'annulation de la DUP, la Déclaration d'utilité publique.

Comme prévu, le Conseil d'État doit examiner ce mercredi les recours des opposants à la LGV Limoges-Poitiers. Et le rapporteur public va demander l'annulation de la déclaration d'utilité publique. Ce sont se réjouit le président de la CRI, la coordination des riverains et impactés de la LGV Limoges-Poitiers, qui a découvert la bonne nouvelle sur le site internet du Conseil d'Etat : "Le rapporteur public s'apprête à conclure de la façon suivante [...] : Annulation du décret du 10 janvier 2015 déclarant d'utilité publique et urgents les travaux nécessaires à la réalisation de la ligne à grande vitesse Poitiers-Limoges".

Tous les recours (formés par des associations et des collectivités) ont été regroupés et seront donc examinés en bloc. Reste à voir quelle sera l'argumentation du magistrat, et s'il convaincra ses collègues. C'est le cas la plupart du temps dans les juridictions administratives.

S'il y a annulation de la DUP, commente Marcel Bayle, le président de la CRI, "il faudra agir très vite pour stopper le gaspillage financier et environnemental" lié à ce projet :

Marcel Bayle - président de la Coordination des Riverains et Impactés

Mais il faut bien sûr attendre la décision du Conseil d'Etat, d'ici dix jour à un mois. Et même dans l'hypothèse d'une annulation, ce ne sera pas peut-être pas la fin de l'histoire, estime Marcel Bayle :

Pour Marcel Bayle, en cas d'annulation, les pro-LGV n'en resteraient pas là.