Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Ligne 4 du TEOR : les derniers enrobés coulés, la T4 assurée d'être prête pour l'Armada

Les derniers enrobés de la ligne 4 du TEOR ont été coulés cette nuit. Cela signifie la fin prochaine des travaux et une délivrance pour les rouennais. Et le président de la Métropole, Frédéric Sanchez, l'a confirmé : la ligne sera mise en service le 25 mai prochain et sera donc prête pour l'Armada.

Les ouvriers se sont activés cette nuit pour terminer le coulage des enrobés de la ligne 4 du TEOR
Les ouvriers se sont activés cette nuit pour terminer le coulage des enrobés de la ligne 4 du TEOR © Radio France - Flavien Groyer

Rouen, France

Le coulage des derniers enrobés signifient une fin des travaux très proche. Elle devrait être une délivrance pour les rouennais. Les premiers essais de bus débuteront dès ce vendredi 17 mai et la ligne sera mise en service officiellement le samedi 25 mai prochain. 

"La T4 sera mise en service le 25 mai prochain"

C'est très fier que Frédéric Sanchez, le président de la métropole Rouen Normandie, l'a annoncé hier soir : "Nous sommes maintenant certains d'inaugurer la T4 avant l'Armada, le samedi 25 mai comme prévu". 

Nous félicitions les entreprises, les services qui ont mené à bien, en un temps record, un dossier très compliqué - Frédéric Sanchez.

La Métropole voulait minimiser le plus possible les conséquences des travaux sur la circulation. C'est pour cela que les derniers chantiers d'enrobés, qui ont commencé il y a un mois, ont été réalisés de nuit. 

Frédéric Sanchez a également rappelé l'ouverture complète de la ligne TEOR 4 jusqu'au CHU de Rouen en septembre 2021 :"Ce seront des chantiers beaucoup moins impactant". 

Pour rappel, ces travaux ont coûté 88 millions d'euros.

Des travaux d'enrobés très spécifiques

Toute la nuit, de 20h à 4h du matin, une dizaine d'ouvriers se sont activés pour finir les derniers enrobés de la ligne 4 du TEOR. Cela malgré la chaleur : le bitume rouge est extrêmement chaud et avoisine les 170 degrés. 950 tonnes ont été coulées cette nuit : "Cela représente quasiment plus de 16 camions en rotation toute la nuit" explique Emmanuel Sauvage, directeur espace public à la métropole. Il poursuit : "On a des cadences dignes de cadences d'autoroutes".

Et cette pose est plus est compliquée que du bitume classique : "On est sur un matériaux beaucoup plus rigide. Vous ne pouvez pas l'étaler à la main, on a besoin de machines".  Mais cette rigidité s'avère nécessaire : "C'est vraiment des enrobés spécifiques poids lourds". Ils s’abîmeront moins rapidement et donc pourront supporter les allées et venus des TEOR sans problème.

On est sur des tapis définitifs qui auront des durées de vie entre 10 et 20 ans selon l'usure - Emmanuel Sauvage

Autre aspect important des travaux, s'assurer de la bonne hauteur des enrobés au niveau des arrêts de TEOR : "C'est le quai qui est directement à proximité des et le guidage optique permettra un accostage à 5 mm près le long des bordures pour assurer une parfaite accessibilité de l’ensemble des usagers" insiste Nicolas Pierson, en charge de la réalisation de la T4 pour la Métropole. 

Alors certes les enrobés sont désormais terminés mais il restera quelques détails à peaufiner après l'Armada.

Encore des finitions après l'Armada

Quelques finitions donc à terminer. Frédéric Sanchez ne le cache pas : "On a encore du travail cet été pour finir le chantier mais on savait qu'on pourrait inaugurer la ligne pour l'Armada". 

Ces finitions se sont des plantations d'arbres (elles devraient intervenir à l'automne) et des travaux sur les contre-allées mais qui ne gêneront pas la circulation selon le président de la métropole.

Emmanuel Sauvage explique également qu'il y aura des ajustement à réaliser sur la T4 au niveau du Pont Guillaume le Conquérant et le boulevard des Belges. 

Concernant les travaux du centre ville "les objectifs sont atteints" explique Frédéric Sanchez. Ceux de la rue Rollon ont pris du retard. En cause, un problème avec l'entreprise qui devrait livrer les pavés